Montage du « vide sanitaire » permettant la création de la dalle

Décidément, la société Jeunot TP avance très vite et aujourd’hui, (à trois car arrivée du maçon), ils ont commencé à poser les agglos qui permettront de créer une dalle et de mettre la maison à niveau !

Le « vide sanitaire » qui sera ainsi créé sera rempli de cailloux qui seront damés. Ensuite, ils creuseront dans les cailloux pour passer les différents réseaux d’évacuations. La mise en place d’un coffrage viendra tenir la future dalle béton. Toute cette partie devrait être terminée la semaine prochaine. Après un temps de séchage d’environ un mois, le tout sera prêt pour accueillir notre maison ossature bois en janvier !

Début de la création de la dalle pleine le 29/11/2013

P1070421

Ça monte !

P1070427

Coté garage : 3 rangs déjà monté

P1070432

Raccord particulier entre le garage et la maison

P1070431

Le moins que l’on puisse dire c’est que le travail est propre et semble de qualité pour un non initié !

 

Terrassement (suite), fondations, VRD !

Bonsoir,

L’entreprise Jeunot semble faire de l’excellent boulot et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils avancent ! Pour ne rien gâcher, ils sont sympas et sont à l’écoute de nos questions tout en étant didactique.

Voici quelque photos de la partie « terrassement et fondations » que je compléterai au fur et à mesure de l’avancement de ce moment crucial !

L’emplacement du garage et de la buanderie

P1070379

La terre végétale est stockée

P1070380

Terrassement complet de la maison et du garage

P1070381

Les réseaux (VRD) eau (bleu), rouge (électricité) et vert (télécom x2)

P1070390

Les fouilles des fondations et pose des treillages béton

P1070395

Ce jour, le 28/11/13, les fondations ont été coulées !

Le côté garage

P1070411

La maison et le garage en contre-bas

P1070414

 

Un chat qui aime la maçonnerie ?

P1070416

Flo & Loïc

 

Début du terrassement et début de la construction (enfin!)

Bonjour,

Terrassement !

C’est non sans une certaine joie, que nous avons appris vendredi dernier que le terrassement de la maison allait commencer ce lundi. Avant tout commencement, nous avons réclamé les deux assurances indispensables dans le cadre d’un CCMI.

  • La Dommage ouvrage (DO) qui permet de vous rembourser en cas de dommage sur la structure. Cette assurance permet de se substituer aux décennales des entreprises. Ceci vous permet d’être indemnisé rapidement et c’est l’assurance de la dommage ouvrage qui trouvera un accord avec les décennales des entreprises ayant mal fait leur boulot. Cette assurance est obligatoire pour une construction mais pas punissable si c’est votre maison. La loi française… Pour autant, je vous conseille vivement de souscrire à cette assurance car déjà, vous n’aurez pas à vous battre avec l’entrepreneur fautif et si vous revendez avant dix ans, vous n’aurez pas à vous porter garant de la structure.
  • La garantie de livraison à prix et délais convenu. Cette garantie est fournie obligatoirement par votre constructeur. Cette dernière vous couvre si l’entreprise du constructeur venait à faire faillite. L’assurance prendrait alors en charge la suite de la construction. Si le nouvel entrepreneur venait à dépasser le prix convenu du contrat, vous auriez au maximum 5% du prix de la maison qui serait pour votre « pomme »…

Ces deux garanties doivent être nominatives et doivent vous êtres transmises avant le début des travaux !

La pelleteuse enlève la terre végétale

pelleteuse

Bref, en ce lundi, nous avons posé un jour pour voir les débuts de notre future maison. Vers 9 heures, nous sommes sur le terrain et le soleil est au rendez-vous. C’est plutôt de bonne augure car en cette fin novembre, on aurait pas pu rêver mieux. Sur le terrain, l’entreprise Jeunot Travaux Publics est présente. Une grosse pelleteuse va bientôt engager le chantier. Une petite discussion sur les cas particuliers  (attention au magnolia, aux câbles…) et c’est parti pour eux.

Le volume de terre végétale est vite impressionnant. La terre est bonne et c’est bien pour notre futur jardin ! La maison est piquetée et nous avons hâte de voir la suite. Un peu plus tard dans le matin, la pelleteuse heurte un câble ERDF et l’arrache de son support. Oups, le voisin n’a plus d’électricité ! La boulette sera réparée l’après-midi par les services d’ERDF. Si seulement ERDF allait aussi vite pour enlever le câble gênant !

ERDF en action

erdf en actionEdit : Une petite vidéo de la pelleteuse en action disponible sur Youtube

Nous reviendrons un petit moment l’après-midi pour voir l’avancement et les tas de terre s’accumulent ci et là. La souche du cerisier a été arraché sans difficulté tout comme quelques autres souches le long du bas du terrain. La pelleteuse arrache sans forcer les buissons de plus de trente ans en 5 minutes alors que j’avais arraché à la pioche deux buissons en 4 heures… J’ai bien fait de laisser les 20 autres 🙂

En cette fin de journée, nous sommes ravis car le projet commence après nos nombreux mois de réflexions et d’actions (recherche de terrain, permis de construire, signature du compromis de vente de ce dernier, financement…). Avant de rentrer chez nous, nous déposons à la mairie trois exemplaires de Déclaration d’Ouverture de Chantier (DOC) afin de stipuler à l’administration que le chantier à bel et bien démarré. C’est à partir de cette date que le délai du constructeur pour construire (souvent 12 mois) commence. Alors n’oubliez pas de déposer ce document car après le délai dépassé, le constructeur vous doit 1/3000 du prix de la maison par jour de retard.

ERDF, suite de l’aventure

Voilà plusieurs mois que nous dialoguons  avec ERDF (enfin dans un seul sens) pour le déplacement d’un câble gênant notre construction. Une solution a été mise en œuvre par ERDF mais cette dernière ne nous a jamais été communiquée et pour résumer l’affaire, cette solution était à prendre ou à laisser alors que ce câble est dans un premier temps illégal (aucune servitude existante) et que dans un second temps, nous sommes en zone classée et que la modification devrait être souterraine. Après avoir essayé de trouver un compromis et devant les refus d’ERDF (à cause des surcoûts de nos propositions), j’ai appelé les Architectes des Bâtiments de France pour leur demander quel serait leur avis. L’architecte m’a bel et bien confirmé que cela devait être en souterrain et a envoyé un mail à ERDF pour comprendre comment cela se faisait qu’ERDF voulait passer en aérien. Cela fait du bien d’avoir un soutien car on se sentait un peu seul face à ce colosse. En plus de ce mail, nous avons envoyé une mise en demeure pour que la mise en conformité soit faite sous un mois car notre maison doit arriver en Janvier et que ce câble empêche sa construction. En cas d’empêchement de construire, nous demanderons 500 €/jour de dommage à ERDF. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de cette aventure qui nous énerve vraiment et qui semble légion un peu partout. Des ressources juridiques sur le sujet : http://www.universimmo.com/forum_universimmo/pop_printer_friendly.asp?TOPIC_ID=82

@bientôt pour la suite des aventures !