Fin des pilotis, pose du géotextile et début d’une bordure en pavés

Hello par ici 🙂

La pose des pilotis est terminée, quasiment 60 sacs de ciment et 3.2 m3 de mélange à béton. Le tout a été mélangé à la main et ça fait du bien quand c’est terminé. Je me suis gardé quelques petits détails croustillants pour la fin comme la pose d’un regard pour faire sortir deux gaines du garage lorsque nous aurons besoin de l’eau et l’électricité pour la future cabane du jardin. Pas facile de faire passer deux gaines tpc dans une grosse. Un peu de graisse et d’huile de coude et c’est passé !

J’ai réparti la terre extraite sur notre talus à l’entrée (nous y construirons un petit muret un jour pour retenir les terres et délimiter la parcelle avec nos voisin du dessous qui viennent de déménager) 🙂 Quelques petites bricoles à signaler comme la pose de tendeurs à câbles sur le sèche linge car il y en avait assez de retendre souvent.

Parallèlement, j’ai commencé à poser la (dernière ?) bordure en pavés granit de Besançon le long du massif principal.

Et aujourd’hui, nous avons posés avec mon amie le géotextile sur le sol de la future terrasse afin d’éviter que les mauvais herbes poussent à travers les lames de bois. Sympas de faire 280 trous dans le géotextile ! Pour le faire tenir, j’ai fabriqué des grosses agrafes avec du rond à béton de 6 mm.

Le bois devrait arrivé mi juin et ce sera donc du douglas. La pose des lambourdes débutera alors ! La terrasse prendra alors vie et mettra en valeur la maison.

 

@bientôt pour la suite du projet terrasse !

 

La bordure de pavés en granit

P1110646

 

 

P1110653

Il faudra ramener un peu de terre : La première partie terminée

P1110656

 

Suite et fin des pilotis ! J’ai du casser un peu la bordure car mauvais niveaux

P1110648

P1110651

Mise en place du regard avec les gaines tpc 40 mm (j’ai bien galéré !)

P1110650

Le géotextile posé sur toute la terrasse !

P1110687

Nous avons également acheté une bonne vingtaine de vivaces et nous avons complété la composition florale du talus. Dans quelques semaines il prendra de belles couleurs. Mais en attendant, nous mangeons les fraises 😀  Le jardin est planté même si nous avons déjà mangé les radis !

Pilotis, la terrasse commence à prendre vie !

Hello par ici 🙂

Ce matin, je suis allé voir les lames en douglas chez Cuche a Aïssey et j’en suis sorti convaincu. J’ai pu voir la terrasse du scieur en douglas et elle est très jolie même après 3 ans de service. Bref, le choix est fait. Ce sera donc lambourdes 6×8 cm en douglas posées sur la grosse largeur + bande bitumineuse et posées sur cales pvc. Les lames seront donc aussi faites en douglas de Franche-Comté en épaisseur 24 mm (24 €/m2). Pas de rainures du côté où l’on marchera mais en dessous pour que le bois travail moins.

Sinon, cette après midi, j’ai réceptionné la commande de matériaux pour les pilotis (976 € livrée). 5 bigs bags de mélange, 60 sacs de ciment (une palette), 15 tuyaux pvc 125 mm et 20 fers à béton 6 mm en 6m. Du coup, j’ai pu me lancer et poser en fin d’après midi (après avoir rentré les sacs de ciment dans le garage soit 1.2 tonnes) ! Le résultat est satisfaisant (voir ci-dessous)

Déchargement toujours un peu tendu car route étroite et câbles divers…

P1110485

La pose des deux premiers avec une règle de 4 m recoupée : pente de 1 % environ

P1110487

 

La suite est plus simple car les suivants de la même ligne sont de niveaux les uns par rapport aux autres

P1110488

Les 8 premiers sont là ! Le niveau des pilotis vers la fenêtre sont de – 90 mm

En effet il faut décompter 60 mm de lambourde, 24 mm de lame, 5 mm de cale pvc et 1 mm de bande étanche.

P1110489

La suite dans les jours à venir !

 Édit du 05/05/2015 : 69 plots !

Il pleut par averses orageuses, bref, y’en a marre de la pluie. Sinon pour couper les tuyaux pvc, j’utilisais une scie à métaux et un guide pour couper au mieux mais le résultat ne me satisfaisant pas j’ai opté pour l’utilisation de la disqueuse 125 avec une lame acier et ça fonctionne très bien. Je dessine le contour avec un guide (pièce de serrage de tuyau pvc) puis je découpe avec le disque. Rapide et efficace ! J’ai été embêté aussi du côté du premier regard d’eau de pluie mais en doublant les pilotis a cet endroit, cela me permettra de faire un cadre posé sur les lambourdes pour avoir accès au regard. Sinon, cela commence à prendre forme. Vivement un jour sans pluie… 😀

P1110498

P1110499

EDIT du 06/05/2015 : ça avance bien !

 

Beau temps aujourd’hui (enfin !) et entre 7 h30 et 19h30, le boulot a bien avancé. La grande terrasse est bientôt bouclée au niveau des pilotis. Demain elle sera terminée et peut être que le chemin menant à la porte d’entrée également.

P1110503 P1110506

 

Édit du 07/05/2015 : Les pilotis sont à la porte d’entrée

P1110525

 

Création des trous pour la mise en place des pilotis de la future terrasse

Hello par ici,

Une semaine de congés, pas de chance, avec un temps exécrable mais il faut bien avancer quand même. En effet, j’ai loué une tarière pour ce week-end afin de faire tous les trous des pilotis qui feront office de fondation pour la structure porteuse. La tarière fonctionne bien même si parfois elle sautille à cause des grosses pierres. Dans tous les cas, je suis obligé de terminer à la pelle et parfois à la pioche. La fraise de la tarière mesure 250 mm de diamètre et je creuse entre 20 et 25 cm en profondeur. J’ai été aussi gêné par la roche mère sur quelques trous et j’ai sorti l’arme fatale en un marteau piqueur électrique de la marque Titan (acheté 150 € chez bricot dép’) et vraiment ça marche du tonnerre ! Pour le bois, on va sûrement partir sur du tout douglas made in chez Cuche à Aïssey car c’est local et il va être en mesure de nous fournir les lames et les lambourdes sèches ! Nous allons aussi lui demander de ne pas rainurer les lames car cela fait office de stockage pour les mousses et autres choses et à terme, cela génère des glissages. En plus, cela sera plus facile à poncer si un jour nous le décidions. Lundi après midi, un camion nous livre 5 big bags de 890 litres de mélange à béton, 60 sacs de ciment, 20 fer à béton de 6 m en 6 mm et 15 tuyaux pvc de 125 mm. Bref, un sacré chantier en perspective !

Quelques photos de cette première partie.

Tout bon travail commence par la préparation. Ici, marquage des trous à venir

P1110446

Je tire des cordeaux pour être précis

P1110447

Puis on creuse et on creuse encore, + de 260 trous !

P1110476

P1110478

Je crois que j’ai quelques taupes sur le terrain, c’est à surveiller… 😀

P1110480

 

La terrasse va donner du style à toit-plat-bisontin !

P1110481