Regards, tout-venant et eau pluviale

Bonsoir,

Je me suis permis un petit passage sur notre construction ce soir en revenant du boulot et j’ai pris quelques photos. Le chantier continue à bon rythme et aujourd’hui, Jeunot TP à poser les regards de l’assainissement. Notre maison est donc branchée au réseau d’assainissement collectif. La taxe communale qui nous sera réclamée sera de 1600 €. Nous attendons la facture… Suite à cela, j’ai remarqué que les deux regards d’eau de pluie ont été posé. Ces derniers seront connecté au puits perdu tout comme le drain. Le puits perdu ressemble à un grand trou rempli avec des cailloux. L’idée est de « filtrer » l’eau avant qu’elle rejoigne la nappe phréatique. Le réseau d’assainissement n’accepte pas les eaux pluviales et ce sera d’ailleurs la norme partout en France (théoriquement) très bientôt si ce n’est déjà pas le cas. L’idée est bien-sûr d’éviter l’engorgement des stations d’épuration.  Le positionnement des deux regards a été changé par rapport à notre réunion préparatoire au chantier. Le regard en angle de la maison est un peu plus embêtant car une terrasse viendra à terme s’installer. Nous avions juste eu l’information pour le changement de celui du garage car ce dernier dépassait la limite minimum nous séparant du voisin (3 mètres dans notre PLU (Plan Local d’Urbanisme))  Nous demanderons pourquoi ce choix a été fait pour la maison : peut-être une contrainte sur la pente du toit ?

Sinon, le béton a bien tiré la veille grâce à la température « agréable » d’environ 7 degrés. Ainsi, la pluie de ce matin n’a pas fait de dégâts. Les terrassiers ont également commencer à terrasser proprement l’entrée. Du tout-venant (mélange de cailloux et de sable) a été posé sur une partie du pourtour de la maison. Cela permet de faire propre tout en évitant les éclaboussures de terre sur la maison lors de pluie. On a un joli talus vers le terrain du bas mais rien de bien méchant. Des végétaux devraient faire l’affaire. Plus tard, construire un mur pourrait être envisagé. Sur la partie haute du terrain, il y a aussi un joli dénivelé et après le terrassement, nous réfléchirons à faire un mur en pierre sèche avec un escalier en bois ou en pierre pour accéder à ce secteur qui serait donc en terrasse. Il restera bien-sûr à convaincre les Architectes des bâtiments de France car nous sommes en zone classée.

Demain après-midi, nous allons poser le regard télécom béton 30*30 cm car les deux gaines vertes ont été tirées et enfouis jusqu’au poteau télécom.  Pour les photos, c’est en dessous !

Les deux gaines vertes télécom ont été tirées jusqu’au poteau télécom

P1070453

Regard assainissement en limite de propriété posé

P1070451

Regard d’assainissement en sortie de maison

P1070464

Tout-venant damé sur le pourtour de la maison et regard eau de pluie

P1070463

Regard eau de pluie ouvert et en attente

P1070459

Et voilà pour les nouvelles ! Demain, des photos de nous en pleine action !

Flo & Loïc

Pose des réseaux et remplissage du vide d’air pour créer la dalle

Avant de remplir le vide d’air créé avec 4 rangées d’agglos sur le garage et 2 rangées pour la maison, Jeunot TP a mis en œuvre les réseaux d’évacuations des eaux usées. On remarque l’évacuation du garage ci-dessous mais aussi du WC du bas, de la cuisine, de la buanderie et de la douche et du WC du haut. Il ne faut pas oublier également la prise d’air pour le poêle à bois car après, il sera trop tard ! La technique utilisée pour récupérer ces eaux usées a été de créer un réseau traversant la maison sur lequel les autres réseaux viennent se greffer. La sortie générale va ensuite se jeter dans l’assainissement collectif ou un regard permettra une visite en cas de besoin. Concernant l’assainissement collectif, la commune oblige les nouvelles constructions de s’y raccorder et demande une taxe de raccordement à l’égout qui peut-être plus ou moins salée. Ici, elle s’élève à 1600 €. Au préalable, nous avions contacté la mairie car elle est en régie sur l’assainissement mais d’un point de vue technique, il s’agit de Besançon qui s’en occupe. Un technicien s’est déplacé gratuitement pour trouver les solutions possibles. Au final, nous nous raccorderons sur le réseau du voisin afin d’éviter un percement du réseau principal et donc des frais supplémentaires.

La pose des réseaux d’évacuations en cours

P1070436

Réseaux d’évacuations des eaux usées et enduit hydrofuge sur les agglos

P1070434

Prise d’air du poêle à bois contura 54 t et enduit hydrofuge

P1070433

Le réseau d’évacuation des eaux usées est terminé. L’entreprise va donc procéder au remplissage du vide d’air avec des graviers qui seront damés. Ensuite, un coffrage viendra se positionner sur les agglos  et une toupille viendra couler la dalle ! Un temps de séchage d’environ un mois sera nécessaire pour pouvoir avoir une bonne solidité de la dalle. Le timing est bon car la maison devrait être posée mi-janvier et la dalle finie vendredi 6/12/13. Petite aparté sur la propreté du chantier qui est vraiment nickel et ça, c’est vraiment plaisant car après avoir lu nombre de récit de construction, c’est rarement le cas. On apprécié fortement !