Maison bois…chauffage au bois !

Hello par ici 🙂 En ce splendide week-end de fin septembre, je me suis attaqué au bois. Mais il ne s’agit pas d’une construction à part entière mais de bois de chauffage dont il s’agit. En effet, comme vous avez pu le constater, notre chauffage principal est un poêle à bois contura 54t. Ce dernier accepte des bûches jusqu’à 35 cm et c’est donc en 33 cm que je me suis fait livrer 5 stères de chêne sec. En plus de ces 5 stères j’ai coupé les 2.5 stères de bois que l’on avait fait lors du déboisement de notre parcelle avant la construction. Ainsi je devais trouver un moyen pour stocker tout ce beau monde. Ainsi, nous avons opté pour un bûcher de 4 stères made in Burger et donc made in France. Acheté 214 € sur le web, ce bûcher plutôt bien construit (sauf qu’il est trop bas d’origine) a été fixé sur des pilotis en béton. Pour le surplus, j’ai fixé des poutres 6*8 cm en douglas dans du béton. Un abri de jardin est prévu en haut de la parcelle et il sera en deux parties. En bas, l’abri de jardin à proprement parlé et en haut, sur pilotis, un morceau sera dédié à un sauna 🙂 L’année prochaine peut-être !

Abri bois (bûcher) made in burger. Amélioration en ajoutant des planches de douglas derrière pour éviter la chute du bois

P1090936

 

L’abri trop bas (je suis petit pourtant) a été monté sur pilotis béton de 15 cm et fixé avec des chevilles à frapper

P1090938

 

Première rangée de chêne

P1090939

 

Outil wolfraft pour scier les bûches d’un mètre

P1090940

 

Massacre à la tronçonneuse…le retour 😀

P1090941

 

Ajout du bois scié et de chêne

P1090944

 

Il y a trop de bois : création d’un stockage pour l’année n+1

P1090946

 

Aussitôt fait, aussitôt rempli !

P1090948

 

On ne devrait pas avoir froid cet hiver !

P1090950

@bientôt pour la suite des aventures de toit-plat-bisontin !

Placards de la buanderie

Hello par ici,

Nous sommes bien installé mais des placards manquaient dans la buanderie. Après quelques réflexions, quelques coups de scie circulaire, scie sauteuse et autre ponceuse, l’affaire est dans le sac !

Le début, l’angle, pas le plus facile !

P1090797

 

L’angle terminé (ouf)

P1090800

 

Le caisson et la suite du système

P1090802

 

Dernière colonne et placards remplis !

P1090805

@+

Coulage de la chape liquide ciment !

Hello ! Comme prévu, le chapiste de la société chape 25 est venu ce matin accompagné de son ouvrier et de la toupie. Il s’agit d’une chape liquide ciment fortement dosée en ciment contrairement à la chape de ravoirage qui était une chape maigre. La pose de l’isolant peu avant (TMS de 100 mm) et des repères de niveau ont permis de travailler rapidement et efficacement. Niveau séchage, il faut compter entre 4 et 6 semaines. Les trois premiers jours, il ne faut pas aérer et après ces trois jours, il faut aérer un maximum ! Je vais demander les clés au chef de chantier de la société Boillod pour pouvoir ouvrir en grand lorsque je suis là. Nous allons procéder à une pré-réception avant afin d’éviter tout litiges ensuite.  La maison sera livrée avec cette chape brute sur laquelle nous poserons un isolant en fibre de bois de 4 mm avant de poser notre parquet flottant Alsafloor Médina Montréal de 12 mm par dessus. Place aux photos et à la vidéo du coulage !

La chape liquide ciment : mise en œuvre

Entre le garage et la buanderie, une marche et l’isolant ne fait la largeur pour faire une marche solide

P1090030

Les repères de niveau sont en place (15 mm sous les baies)

P1090032

La toupie lance la chape liquide bien plus grasse (plus de ciment) que la chape de ravoirage

 P1090038

La chape est fibrée avec des petits morceaux de plastique pour éviter/limiter les fissures

P1090041

Le chapiste en action : la chape fait environ 55 mm

P1090044

Côté buanderie coulé

P1090051Chape coulée : on passe un balai pour enlever les bulles et on met un produit pour limiter la prise de la chape pour éviter les fissures

P1090055

Vidéo du coulage de la chape

Plans de la maison

On aurait peut-être du commencer par là mais il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Alors voici les plans de notre future maisonnée en bois d’arbre 🙂

 

Le plan du rez-de chaussée

plan_rdcLe RDC est donc composé d’un garage pour une voiture. Ce dernier est connecté a une buanderie elle même connectée à la cuisine ouverte sur le salon séjour. La grande entrée offre un grand placard. Un WC en bas est caché sous l’escalier. Nous aurons également de la place à exploiter sous l’escalier qui sera un F69 de chez Flin. Ce wc sera équipé d’un lave main qui récupérera l’eau pour le wc. Les deux grandes baies vitrées de 2.4 m se trouvent dans l’angle sud de la maison et offriront une belle luminosité à la maison. Ces fenêtres seront épaulées par deux autres fenêtres dans le salon et une autre dans la cuisine. En termes de surface, nous avons donc une entrée de 12 m² (mais il y aura l’escalier), un salon/séjour/cuisine de quasi 40 m², une buanderie de 6.6 m² et un garage de 17.5 m². Le poêle à bois se trouve au milieu du séjour et fera office de chauffage central de la maison( complété avec un sèche serviette dans la SDB). Ce n’est pas très grand mais plutôt fonctionnel. Tout le bas de la maison sert donc de pièces à vivre. La partie nuit se trouve en haut. Ceci permet de bien séparer ces deux parties et de gagner en intimité.

Plan de l’étage

plan_etage

L’étage est donc dédié aux chambres et à la salle de bain. Rien d’extraordinaire mais les trois chambres ont toutes une surface plutôt  agréable (env 11-13 m²) étant donné que nous sommes en toit plat et que de ce fait, nous sommes toute hauteur partout(2.5m). Les deux chambres donnant côté sud possèdent une fenêtre quasi toute hauteur.  Toutes les chambres seront équipées de placard intégrés afin de faciliter la vie de tout le monde. Dans la SDB, nous avons opté pour mettre un wc, une grande douche avec receveur extra plat de 1.20m*0.80m et une vasque. La seule chose que l’on aurait souhaité amélioré est le couloir mais dans notre cas, difficile de faire mieux. Avec 10 m² de plus à l’étage, nous aurions fait une pièce « mezzanine » qui aurait desservie les différentes pièces mais le budget n’est pas illimité !

On se retrouve donc avec une maison d’un peu plus de 100 m² avec un garage. Ce n’est certes pas très grand mais tout est plutôt fonctionnel et l’espace est optimisé. Sachant que nous validons le dicton disant « qu’il vaut mieux un petit chez soit qu’un grand chez les autres« , nous sommes très heureux de ces plans et de notre futur chez nous ! D’autre part, l’avantage du bois est qu’il sera plutôt facile un jour, si le besoin s’en ressentait, de faire un agrandissement en toit plat sur un côté !

@bientôt pour la construction qui devrait commencer la semaine prochaine !