Test d’étancheité et alimentation en électricité !

Hello par ici.

Ce matin, le test d’étanchéité a été effectué par un pro du domaine. L’idée est de mettre la maison en dépression puis en surpression pour détécter les fuites avec de la fumée et ainsi améliorer son étanchéité qui joue pour beaucoup dans les pertes thermiques. Avant de commencer le test, il faut boucher toutes les sorties mais aussi remplir d’eau les syphons. S’est alors qu’un ventilateur posé sur une porte s’active et fait sortir l’air. Il en sort un chiffre qui doit être inférieur ou égale à 0.6 m3/h/m2. Ce chiffre, c’est la RT2012 qui l’impose depuis le premier janvier 2013. Notre résultat sort : 0.45 ! Pas mal et après quelques vérifications, on détecte quelques fuites sur les menuiseries mais rien de dramatique, le poêle à bois aussi n’est pas 100 % étanche mais ce n’est pas un coffre fort. Je tiens a remercier également le patron de Fenêtres Franc-Comtoises pour être venu ce matin afin de régler aux mieux nos fenêtres durant le test ! Après avoir reboucher une gaine ou deux, deuxième tentative et c’est 0.44 m3/h/m2 qui apparaît soit largement sous la barre des  0.6 m3/h/m2 imposés.  On est donc pas loin du label Effinergie+ qui demande 0.4 mais encore assez loin du passif qui demande 0.2. Au final on est donc content car notre objectif était d’être mieux que la RT2012 mais pas aussi bien que le passif :). Objectif atteint donc !

 

Quelques photos de cette étude d’infiltrométrie

  Porte pour le test d’étanchéité de la maison

P1090384

Ventilateur en mode dépression

P1090389

Test de l’étanchéité des menuiseries Caméléwood

P1090394

Le compteur et le disjoncteur principal enfin posés !

P1090385

Que la lumière soit !

P1090395

Le plombier a branché le lave vaiselle, le mitigeur et a posé des robinets

P1090378

Alimentation générale et du ballon thermodynamique

P1090379

Ce week-end, pas mal de boulot de prévu :

  • Mise en œuvre des joints de la faïence
  • Pose de la vitre de douche
  • Pose de la tablette de la douche
  • Retouches peinture
  • Plinthes des chambres de la sdb et du couloir des chambres
  • Pose du meuble de la sdb + sa vasque
  • Pose des trois spots aquila avec la nécessité de re-percer le placo à 85 mm de diamètre avant la pose

et sûrement quelques petites autres bricoles 🙂

La maison est hors d’air, hors d’eau !

Bonjour,

Cela faisait un petit moment que l’on attendait la pose des menuiseries extérieurs afin d’air hors d’air. Vacances et petit retard n’ont pas aidé mais ce qui compte c’est qu’aujourd’hui, c’est chose faite ! Le fabricant a livré les fenêtres ce matin et en une journée elles ont été posées. La porte de garage Hormann et la porte d’entrée Bel’m sont également de la partie. Bref, la maison a maintenant son look final côté extérieur et sous ce soleil printanier, elle est superbe. Bon, nous ne sommes pas trop objectifs étant donné que c’est un peu notre bébé mais le bois couplé au contemporain de la forme de la maison et du gris anthracite ne peut pas vous laisser insensible.

Porte d’entrée : Bel’m Belleville

Prenons un peu les choses dans l’ordre. La porte d’entrée est signée Bel’m, un constructeur Français de porte d’entrée. Il s’agit du modèle Belleville finition anthracite extérieur et blanc intérieur. C’est un porte qui se positionne sur le moyen/haut de gamme propose une porte homogène et faisant confiance. Il s’agit d’une porte en aluminium laqué. La porte possède une serrure 5 points à fermeture automatique et une isolation performante (Ud =1.2W/(m2.K)) (UW ??). Une fenêtre sablée gaz argon permettra de laisser rentrer un peu de lumière naturelle dans notre entrée.

Conception de notre porte d’entrée

belm-porte-entree-angle-alu-e-72

00-belm-porte-entree-alu-belleville-noir-2100-sable-72

 Face intérieure

P1080034

Porte « mastiquée » pour l’étanchéité

P1080035

Face extérieure

P1080050

Porte de garage sectionnelle électrique Harmann acier laqué

Concernant la porte du garage, nous avons suivis les recommandations de la société Boillod et avons fait confiance à la marque Harmann qui nous propose sa porte sectionnelle électrique en acier laqué. Le modèle (LPU) offre ici une isolation de 42 mm entre une double parois. (U= 1,30 W/m²K pour 10M²) La porte paraît très résistante et possède un système anti levage mécanique. Le système intérieur a été posé (moteur et rails de levage). On a hâte de pouvoir la tester ! Nous aurons deux boitiers sans fil pour l’ouverture de la chose.

Face intérieur de la porte de garage

P1080083

Moteur de la porte sectionnelle

P1080085

Face extérieure de la porte Hormann LPU

P1080066

Fenêtres et baies vitrées signées Fenêtres Franc Comtoises (Caméléwood uw 1.1)

C’est ces fenêtres que l’on attendait avec impatience ! Ces menuiseries made in Doubs en bois lamellé cloué (bon point pour la limitation des COV) ont été posées dans la journée sur les deux étages par les équipes Boillod. Ainsi, avec les deux portes extérieures nous voilà hors d’air ! C’est une excellente chose car cela va permettre de garder au loin les curieux et d’entamer les travaux intérieur sans risque de se faire voler du matériel. Les fenêtres sont d’excellentes qualités, elles respirent le naturel et la solidité. L’épaisseur de ces menuiseries très performantes (uw 1.1 (plus le chiffre est petit mieux c’est) avec gaz argon) et en bois font que notre maison bois possède une unité. Il aurait été tellement dommage de passer sur du PVC… Après, c’est souvent le budget qui fait que l’on se dirige vers du PVC et c’est ce que nous nous étions résigné à faire au début mais en démarchant un peu (j’aime marchander :D) le patron de la société lors d’un salon couplé à un effort de l’entreprise Boillod, nous avons pu passer sur le bois avec une meilleure performance et surtout, une  fabrication locale réalisée par Fenêtres Franc-Comtoises.

Bref, on était aux anges à l’époque de la signature et nous le sommes également ce jour car le rendu est somptueux. A noter que ce fabricant basé à Bellherbe propose également du triple vitrage pour les maisons passives (uw 0.8) mais c’est encore un autre monde ;). Elles seront obligatoires pour 2020 (RT 2020) !

Les baies à translation prêtes à être posées

P1080091

Caractéristiques de la baie vitrée

P1080072

Les différentes couches de la fenêtre

P1080078

Fenêtre Caméléwood

P1080098

Fenêtre caméléwood grande hauteur

P1080106

La maison hors d’air côté rue

P1080118

Côté sud avec baies vitrées, fenêtres toutes hauteur (chambres) et autres ouvertures (cuisine, buanderie, salon et troisième chambre)

P1080101

Les deux baies à translation seront protégées des grosses chaleurs par des brises soleil orientables électriques (BSO). Toutes les autres fenêtres auront un volet roulant aluminium électrique. La centralisation des fermetures n’a pas été retenue étant donné la petitesse de la maison et notre relative jeunesse. Par-contre, nous achèterons peut être la télécommande Profalux Noé pour contrôler plusieurs volets par zone et programmer des ouvertures fermetures (prix : env 170 €).  N’hésitez pas à poser des questions et @bientôt pour la suite !

Retard sur les fenêtres et nouvelle cuisine

  Petit contre temps

Un petit billet pour vous dire que les fenêtres devaient être posées cette semaine mais un problème de coordination avec le constructeur a fait que cela a été reporté. En effet, le fabricant basé à Bellherbe dans le Doubs alias Fenêtres Franc Comtoises et son produit Caméléwood n’avait pas terminé nos menuiseries. Couplé au fait que Boillod Construction est en vacance la semaine prochaine, rien ne se passera pendant 15 jours. Nous aurions préféré que le hors d’air arrive le plus vite possible mais parfois ça ne va pas comme on veut ! Cela ne remet en rien le sérieux de Boillod Construction et des artisans ayants œuvré pour notre maison mais on est comme tout le monde, toujours un peu trop pressé !

Nous espérons être hors d’air/hors d’eau pour début mars.

La cuisine Ikéa : changement de plan

Nous avions réfléchi la cuisine il y a déjà quelques temps mais nous avons décidé de soumettre ces plans au forum construire et nous avons eu une proposition très intéressante de la part d’un utilisateur. Nous étions parti sur un ilot central mais sa disposition mangeait beaucoup de place et le côté contre le mur donnant sur l’entrée allait être très peu utilisé. Ikéa changeant ses meubles (METOD), nous avons donc tout redessiner avec ce nouveau système. Ainsi, cette nouvelle version voit arriver un presqu’ilot et des placards en colonne sur le mur donnant sur la buanderie. Sur ce presqu’ilot, nous installons les plaques à inductions, des tiroirs et un petit bar côté salle à manger pour diner sur le pouce.  Un linéaire sous la fenêtre est toujours présent avec l’évier. Reste à déterminer la couleur des meubles du fond car pour le reste, nous restons pour l’instant sur le choix de l’inox en finition des portes et hêtre pour les plans de travail.

Photos de la nouvelle cuisine

 Plan

 plan_cuisine

Le presqu’ilot

indexLe linéaire sous la fenêtre

 

lineaireLes colonnes

colonnes

Captures 3d

vue1

 

vue4

 

vue2

 

vue3