Coulage de la chape liquide ciment !

Hello ! Comme prévu, le chapiste de la société chape 25 est venu ce matin accompagné de son ouvrier et de la toupie. Il s’agit d’une chape liquide ciment fortement dosée en ciment contrairement à la chape de ravoirage qui était une chape maigre. La pose de l’isolant peu avant (TMS de 100 mm) et des repères de niveau ont permis de travailler rapidement et efficacement. Niveau séchage, il faut compter entre 4 et 6 semaines. Les trois premiers jours, il ne faut pas aérer et après ces trois jours, il faut aérer un maximum ! Je vais demander les clés au chef de chantier de la société Boillod pour pouvoir ouvrir en grand lorsque je suis là. Nous allons procéder à une pré-réception avant afin d’éviter tout litiges ensuite.  La maison sera livrée avec cette chape brute sur laquelle nous poserons un isolant en fibre de bois de 4 mm avant de poser notre parquet flottant Alsafloor Médina Montréal de 12 mm par dessus. Place aux photos et à la vidéo du coulage !

La chape liquide ciment : mise en œuvre

Entre le garage et la buanderie, une marche et l’isolant ne fait la largeur pour faire une marche solide

P1090030

Les repères de niveau sont en place (15 mm sous les baies)

P1090032

La toupie lance la chape liquide bien plus grasse (plus de ciment) que la chape de ravoirage

 P1090038

La chape est fibrée avec des petits morceaux de plastique pour éviter/limiter les fissures

P1090041

Le chapiste en action : la chape fait environ 55 mm

P1090044

Côté buanderie coulé

P1090051Chape coulée : on passe un balai pour enlever les bulles et on met un produit pour limiter la prise de la chape pour éviter les fissures

P1090055

Vidéo du coulage de la chape

Isolation de la dalle et chape liquide

Hello par ici,

Pose du TMS de 100 mm sur la chape de ravoirage

Ça avance bien pour nous. La société chape 25 est intervenue aujourd’hui pour poser l’isolation de notre dalle. La pose du TMS de 100 mm avec un R de 4,65 m2.K/W (produit made in France). Il s’agit de polyuréthane très compact offrant des performances thermiques excellentes car possédant un lambda (aussi appelé conductivité thermique) de  0,022 W/(m.K). Pour faire grossier, il faut savoir que plus ce chiffre est petit plus la performance est élevé. Dans une isolation il faut néanmoins prendre d’autres paramètres en considération comme l’inertie du matériau (conditionnant le déphasage et donc le confort d’été) mais aussi sa capacité à évacuer l’humidité vers l’extérieur (perspiration). Dans ces domaines, ce matériau n’est pas adapté et c’est pour cela que l’on a mis de la laine de bois dans les murs et les plafonds car oui, ce matériau possède un lambda plus faible mais ses autres caractéristiques sont excellentes. Pour l’isolation d’une dalle, ce matériau est totalement adapté.

Le TMS a donc été posé par une équipe de deux personnes (une fille est un homme) qui ont, semble t-il fait du très bon boulot. J’ai pu les voir vers midi avant qu’ils aient fini et voici quelque photo du travail accompli.

Le TMS 100 mm : une mousse très dense retenant l’air avec un lambda de 0.022

P1080748

Un produit made in France malheureusement issu de la pétrochimie

P1080738

Pose d’un joint d’étanchéité et des plots de niveau pour la chape finale

P1080740

Une bande de protection le long du mur et finitions avec de la mousse expansée

P1080744

Ça fait bizarre d’être quasiment à la bonne hauteur par rapport aux fenêtres et au plafond

P1080745

 

Pose de la chape liquide ciment de 55 mmm (prévue le lundi 26 mai)

Chape de ravoirage et suite de la palissade en bois pour le talus

Hello !

Chape liquide ciment de ravoirage

En ce lundi, la dernière ligne droite de la construction de la maison a débuté. En effet, la chape liquide ciment de ravoirage a été mise en œuvre grâce à une toupie et a des professionnels du domaine (chapistes). Pour l’occasion, j’ai posé ma journée pour ne rien louper et tout vous montrer !

 Le camion toupie 8 roues passent juste, bravo au pilote !

P1080713

La chape liquide coule et tombe dans une pompe

P1080721

 

Le chapiste coule la chape grâce à des repères de niveau

P1080723

Liquide, la chape porte bien son nom !

P1080725

Vidéo coulage de la chape

 

 

L’avantage de cette chape c’est qu’elle est auto-lissante et du coup, la pose est très rapide car il ne faut pas poser des règles pour tirer le béton. L’inconvénient du procédé est la grande quantité d’eau qui fait que le temps de séchage est important même si ici, le choix de mettre une chape liquide ciment à la place de l’anhydrite permet de gagner en temps de séchage tout en gagnant en inertie. D’après le chapiste, on compte environ 4 à 6 semaines de séchage pour la chape de 55 mm. Quelques fenêtres oscillo-battantes ont été ouvertes pour évacuer l’humidité. La chape a été posée par la société Chape25.

Suite de la palissade en bois

Étant donné que j’ai pris mon lundi, j’ai continué à bosser sur la palissade pour retenir le talus. Mais j’étais embêté à cause de la roche mère. A coup de pioche et de burineur, j’ai réussi à me frayer un chemin pour pouvoir poser les morceaux les plus hauts ( 90cm). Je n’ai plus de mélange à béton après avoir poser les 14 morceaux. J’attendrai donc de poser les pavés avant de commander 2 ou 3 big bags de mélange béton pour finir et en prévision de la terrasse bois et des bordures pavés autour de la maison.

L’arme fatale : le burineur

P1080709

 

L’arrondi bientôt terminé !

P1080733

Lundi prochain devrait être coulé la chape définitive après la pose du TMS de 100 mm pour l’isolation du sol.

@bientôt pour la suite !

Place au placo et petites bricoles

Hello par ici,

Comme prévu, les plaquistes sont de nouveau intervenus lundi et aujourd’hui sur le rez de chaussée afin d’être en mesure jeudi de couler la pré-chape et la chape la semaine prochaine. En effet, le séchage de la chape conditionnant la suite des événements (pose du parquet, des portes, de l’escalier). Étant donné que nous n’avons pas de plancher chauffant, le temps de séchage est plus long mais pour optimiser ce laps de temps, le chapiste a décidé de poser une chape liquide ciment en place et lieu de la chape liquide anhydrite. Ainsi, un bout de 4 à 6 semaines, il devrait être possible de poser notre parquet Alsafloor Medina Montréal. Côté « bricoles », le menuisier de chez Boillod est venu posé la laine de bois de 200 mm de chez steico flex dans le plancher, a réglé les volets roulants et a posé les cadres des baies vitrées manquantes et les pares goûtes extérieur.

Placo-plâtre en cours de pose au RDC, pose d’une plaque anti-feu derrière le poêle

P1080655

Zoom sur le plafond et le conduit poujoulat pour le poêle

P1080662

Isolation en laine de bois steico flex 200 mm (surtout une isolation phonique en réalité) et rails au plafond

P1080663

Le salon plaqué : on visualise les volumes définitifs

P1080665

MAJ 15/05/14 : placo suite et fin rdc

La cage d’escalier : un gros boulot de fait

P1080682

 

Côté cuisine et buanderie terminée

P1080687

 

Une trappe en cas de coup dur au niveau de la buanderie pour un échangeur vmc

P1080688

 

Les baies vitrées

P1080690

 

Avec les fenêtres caméléwood, le placo trouve sa place parfaitement via une rainure prévue pour

P1080691

La salle de bain avec les plaques hydrofuges et le receveur (royan xp) de douche 120*80 cm posé

P1080668

Pose des « pares-gouttes » en aluminium laqué en dessous des fenêtres et baies

P1080661

Voilà voilà pour les nouvelles. Sinon nous regardons un peu niveau décoration intérieur et vu que madame foisonne d’idée, je ne me fais pas de soucis ! Nous sommes allez voir à Aubade pour la faïence de la douche et nous avons trouvé un produit sympa en gré cérame dans les tons gris/anthracite/rouille.  La vitre de la douche sera sûrement en forme de voile.

Nous avons également demandé à notre chef de chantier de nous faire chiffrer l’ajout d’une fenêtre fixe 95*60 cm donnant dans les escaliers car l’entrée est très sombre. A voir le coût et les délais car il faudra passer sûrement par un permis modificatif. En tout cas, cela permettrait de sublimer l’ensemble ! Affaire à suivre donc.

@bientôt

Electricité + plomberie en cours

Électricité & VMC

Après le premier passage des plaquistes, c’est au tour de l’électricien et du plombier d’intervenir avant que les plaquistes reviennent pour finir de tout fermer. C’est que tout ça nécessite un peu de gestion pour que tout se passe bien. L’électricité est posée par la société Charpentier Gérald basée à Épenouse. Nous avons, au préalable de l’intervention, passé une matinée avec le patron pour penser et définir le plan électrique. Il faut dire que c’est tout de suite plus facile lorsque les cloisons sont posées. Guidés par son professionnalisme, nous avons pu penser « prises électriques », « prises réseaux RJ45 » et éclairages. Nous soulignons également le fait qu’il n’ait pas rechigné à mettre une ou deux lampes de plus ou prises qui n’étaient pas prévus dans le marché. Après le plan il ne restait plus qu’à agir et c’est chose faite. Après deux jours de boulot, la guerre des câbles est déclarée !

Alimentation au dessus de la porte pour une lampe et sonnette à droite

P1080495

Évacuation de l’humidité de notre VMC : attention à l’étanchéité !

P1080531

Passage un peu serré pour les gaines vmc : utilisation d’une gaine plate

P1080530

Des câbles, encore des câbles : place du coffret de la baie de brassage réseau

P1080529

Évacuation de l’humidité de la VMC côté exterieur

P1080517

Plomberie

En deux jours, le plombier a fait quasiment tout le travail (alimentations et évacuations des eaux). Toutes les canalisations trouvent leurs places soit au sol, soit dans les plafonds ou des encochent avaient été prévues par le constructeur Boillod. Il ne reste plus qu’à poser le bac à douche (120*80 cm), les deux wc (après la pose du parquet qui est à notre charge).

Le WC de l’étage dans la SDB masqué par une cloison ossature bois de 140*75 cm

P1080503

Évacuations et arrivées d’eau pour la SDB dans le plafond de l’entrée

P1080500

Les tuyaux ont soif ! Concentration en attente de l’alimentation

P1080499

Une fois que l’ensemble des réseaux seront tirés, une pré-chape sera mise en œuvre pour y mettre l’isolation de 100 mm (TMS). Enfin, une chape liquide ciment sera mise en place (55mm) et fera en sorte d’avoir le niveau fini. Nous viendrons, après séchage (4 à 6 semaines), poser un isolant de 4 mm en fibre de bois pour y poser notre parquet flottant Alsafloor Medina Montreal. Au départ, une chape liquide anhydrite devait être posée mais étant donné que nous n’avons pas de plancher chauffant et pour optimiser le temps de séchage, le chapiste à préconisé la chape liquide ciment ! Entre temps, nous poserons le parquet à l’étage étant donné que nous avons un plancher bois qui ne nécessite pas de séchage (que c’est bien le bois!). Ainsi, nous estimons que nous pourront rentrer dans la maison vers fin Juillet soit à peine 8 mois après le début des travaux. Nous allons ainsi déposer notre préavis de rupture de bail étant donné qu’il y a 3 mois à attendre.