Plantation des massifs

Hello par ici,

Comme annoncé il y a quelques temps, nous avons procédé à la plantation de beaucoup d’arbustes. Espérons que ma main verte légendaire (:D) fasse que tout reprenne bien. Il fait un peu sec mais la pluie annoncée devrait faire que tout se passe bien.Pour les fan’s de jardin, la liste des plantes commandées se trouve en bas de l’article. Dans le jardin, des petites étiquettes viendront indiquer le nom de chaque espèce, un peu comme un jardin botanique mais en plus petit 🙂 Toutes les plantes ci-dessous ont été commandées sur le site jardiplante.fr. Un choix fantastique et des prix plutôt corrects surtout qu’à partir de 159 €, la livraison est gratuite et en chronopost ! Nous avons reçu les plantes dans de bonnes conditions, on recommande donc.

La commande déballée

DSC_0372

  Positionnement logique en fonction de l’ensoleillement et en alternant caduc/persistant

DSC_0375

Plantation effectuée + dépose des copeaux de bois

DSC_0379Massif côté route terminé

P1080394

Plantation et mise en place des copeaux côté sud

P1080393

P1080387

Liste des plantes

  • fraisier mariguette ou fraisier remontant mariguette
  • fraise framboise « framberry » ou fraisier fraise-framboise framberry
  • Cornus Mas dit Cornouiller mâle
  • baie de mai kiev ou lonicera kamtschatica blue velvet
  • cranberry pilgrim ou vaccinium macrocarpon pilgrim ou canneberge pilgrim
  • noisetier fertile de nottingham ou noisette nottingham fruehe
  • kiwi autofertile solissimo® ‘renact’ SAPHO ou actinidia chinensis « solissimo »
  • Amélanchier canadensis « prince william » ou amelanchier à gros fruits
  • noisetier pourpre ou corylus maxima purpurea buisson
  • aronia melanocarpa ou nigra
  • Hibiscus syriacus « freedom » hibiscus rouge double
  • hippophae rhamnoides solo ou argousier autofertile solo
  • Acer palmatum ‘dissectum garnet’ ou Erable du Japon pourpre « dissectum garnet »
  • vigne philipp ou raisin de table philipp
  • Arbutus unedo atlantic dit arbousier ou arbre aux fraises atlantic
  • Eucalyptus niphophila dit gommier niphophila ou l’eucalyptus des neiges
  • Cornus Kousa Chinensis dit Cornouiller à fleurs de chine
  • Philadelphus ‘bouquet blanc’ ou seringat à fleurs doubles ‘bouquet blanc’
  • Abelia edward goucher ou abelia violet edward goucher
  • Choisya Ternata ou oranger du Mexique
  • Viburnum x globosum ‘jermyns globe’ ou Viorne persistant ‘Jermyns globe’
  • viburnum tinus macrophyllum ou laurier tin à grandes feuilles macrophylla
  • Photinia x fraseri ‘red robin’ ou Photinia ‘red robin’
  • Osmanthus x burkwoodii ou Osmaera x burkwoodii ou Osmanthe Burkwoodii
  • Camelia sasanqua « yuletide » ou Camellia d’automne rouge yuletide
  • magnolia grandiflora ‘little gem’ ou Magnolia nain persistant d’été
  • festuca glauca uchte ou fétuque bleue uchte
  • rhododendron « schneeauge » ou rhododendron hybride blanc
  • briza media limouzi ou amourette limouzi

Nos premières fraises 😀

DSC_0374

Certaines plantes sont dites  « de terre de bruyère » et ici, nous avons un sol calcaire, càd incompatible. Pour pallier ce problème, on peu faire un gros trou (40*40 cm au moins) et remplir de terre de bruyère. Ainsi, on trompe la plante 🙂 D’autres plantes sont déjà en place (les petits fruits) et nous avons déjà mangé des fraises mara des bois (miam).  Niveau plantation, j’ai décidé d’alterner une plante à feuille persistante et une caduque afin de garder de l’intimité même en hiver. Pas de conifère même si ce n’est pas définitif. Comme je suis gourmand, j’aime mettre des arbustes produisant des fruits comme le noisetier, la baie de mai ou encore l’amélanche. J’ai aussi un peu fait en sorte de mettre des plantes rares ou étonnantes. Ainsi, j’ai mis un eucalyptus, ici à Besançon ou encore un Camélia :). Espérons que tout se passe bien pour eux lors des hiver un peu rigoureux. A noter que j’ai utilisé 4 m3 de copeaux de bois en plus des deux premiers déjà mis en place à l’entrée et que j’en ai profité pour ramener des poteaux de bois en douglas de 10*20 cm par 4 mètres pour retenir le talus de la terrasse ! Bon jardinage à tous et à toutes !

Pour la maison

A noter que nous avons fait le plan électrique avec l’électricien ce matin. En direct dans la maison, c’est quand même plus facile. L’electricien paraît au top, il a su être à notre écoute et n’a pas tergiverser s’il fallait ajouter un ou deux points lumineux non prévu dans le contrat. Il s’agit de la société Gerald Charpentier à Epenouse (25) et devrait intervenir dès lundi.  Le plombier intervient dès demain ! Bref, les choses évoluent dans le bon sens 🙂

De l’art et la manière du jardinage

En ce dimanche ensoleillé, à l’heure du changement d’horaire, je me suis décidé d’aller faire un peu de jardinage. Pour commencer et afin de terminer la portion de bordure de pavés, j’ai mis en place le joint de ces derniers.

Jointement des pavés

P1080258

Pour rappel, le jointement est effectué avec du sable 0/4 (1 seau de ciment pour 3 de sable). Comme on le remarque sur la photo, le solin n’est effectué que sur un côté pour pouvoir poser par la suite les pavés au centre sans que le béton ne gêne.

Création d’un massif sur la partie supérieure du terrain

Délimitation du massif (largeur 1.20 m)

P1080260

Création d’une « bordure » naturelle

P1080262

La bêche passe à l’action

P1080261

Terrain bêché

P1080263

Copeaux de bois mis en place

P1080264

Le massif accueil 2 groseilliers à maquereau, 1 chèvre feuille arbustif récupéré sur le secteur, 5 plants de framboisiers, 2 casseilles, 2 groseilliers et un arbre de goji. J’ai ajouté des copeaux de bois pour éviter la pousse de l’herbe et garder une bonne humidité au sol. C’est tout l’intérêt du paillage.

Tension des câbles et pose des goujons du fil à linge

P1080265

La tension des câbles a été revue, les goujons béton posés et la terre remise autour des poteaux (il faudra semer du gazon). Les supports dépassent du sol pour que le poteau ne soit pas au contact du sol et ainsi éviter un pourrissement du bois précoce même s’il s’agit de douglas qui est naturellement classe 3. Le résultat est à la hauteur de nos espérances !

@bientôt pour la suite.