Test d’étancheité et alimentation en électricité !

Hello par ici.

Ce matin, le test d’étanchéité a été effectué par un pro du domaine. L’idée est de mettre la maison en dépression puis en surpression pour détécter les fuites avec de la fumée et ainsi améliorer son étanchéité qui joue pour beaucoup dans les pertes thermiques. Avant de commencer le test, il faut boucher toutes les sorties mais aussi remplir d’eau les syphons. S’est alors qu’un ventilateur posé sur une porte s’active et fait sortir l’air. Il en sort un chiffre qui doit être inférieur ou égale à 0.6 m3/h/m2. Ce chiffre, c’est la RT2012 qui l’impose depuis le premier janvier 2013. Notre résultat sort : 0.45 ! Pas mal et après quelques vérifications, on détecte quelques fuites sur les menuiseries mais rien de dramatique, le poêle à bois aussi n’est pas 100 % étanche mais ce n’est pas un coffre fort. Je tiens a remercier également le patron de Fenêtres Franc-Comtoises pour être venu ce matin afin de régler aux mieux nos fenêtres durant le test ! Après avoir reboucher une gaine ou deux, deuxième tentative et c’est 0.44 m3/h/m2 qui apparaît soit largement sous la barre des  0.6 m3/h/m2 imposés.  On est donc pas loin du label Effinergie+ qui demande 0.4 mais encore assez loin du passif qui demande 0.2. Au final on est donc content car notre objectif était d’être mieux que la RT2012 mais pas aussi bien que le passif :). Objectif atteint donc !

 

Quelques photos de cette étude d’infiltrométrie

  Porte pour le test d’étanchéité de la maison

P1090384

Ventilateur en mode dépression

P1090389

Test de l’étanchéité des menuiseries Caméléwood

P1090394

Le compteur et le disjoncteur principal enfin posés !

P1090385

Que la lumière soit !

P1090395

Le plombier a branché le lave vaiselle, le mitigeur et a posé des robinets

P1090378

Alimentation générale et du ballon thermodynamique

P1090379

Ce week-end, pas mal de boulot de prévu :

  • Mise en œuvre des joints de la faïence
  • Pose de la vitre de douche
  • Pose de la tablette de la douche
  • Retouches peinture
  • Plinthes des chambres de la sdb et du couloir des chambres
  • Pose du meuble de la sdb + sa vasque
  • Pose des trois spots aquila avec la nécessité de re-percer le placo à 85 mm de diamètre avant la pose

et sûrement quelques petites autres bricoles 🙂

Isolation, pare vapeur et gazon !

Isolation en laine de bois

Suite à la mise hors d’air de notre maison à toit plat, l’équipe Boillod a de suite commencée à poser la laine de bois dans les murs, le plafond de l’étage et les murs de refends. En visitant le chantier, j’ai fait remonter un souci sur la laine de bois qui était posée. En effet, nous avions demandé de la sylvactis 55 fx avec un lambda de 0.036 et c’est de la steico flex qui était mise en oeuvre (lambda de 0.038). Ainsi, on se retrouvait avec une isolation théorique un peu moins bonne (notamment un R de 4.7 au lieu de 5). Petit cafouillage mais nous resterons tout de même sur cette steico qui a l’avantage d’être certifiée ACERMI contrairement à l’Actis. Ainsi, nous sommes sûr de la qualité et nous allons devoir signer un avenant au contrat pour que tout soit ok entre nous et le constructeur. Ainsi, une laine de 180 mm est posée dans les murs, 100 mm dans les murs de refends et 200 mm dans les plafonds. Sur le toit, cette isolation est complétée par les 100 mm de polyuréthane sur les solives du toit. Ainsi, nous sommes proche d’un R de 10 sur le toit. Étant donné que c’est le toit qui perd beaucoup de chaleur, il est nécessaire de sur-isoler.

Caractéristiques de la laine de bois steico flex

DSC_0101

Laine de bois dans les murs

P1080130

Laine de bois steico flex 200 sur le plafond

P1080139

Comme vous le remarquez, nous avons opté pour la laine de bois car il s’agit d’un matériau écologique et renouvelable. Nous ne voulions pas de laine de roche ou de verre pour les doutes sur la santé que ces laines apportent. En outre, la laine de bois possède un avantage certain sur les laines. Cet avantage se nomme « déphasage ». Sous ce terme barbare se cache la durée que met la chaleur à traverser le matériau et en découle le confort d’été. En effet, l’idée est de réduire la vitesse de pénétration de la chaleur pour que cette dernière arrive tard en journée, lorsqu’il fait assez frais pour pouvoir ouvrir les fenêtres. Et dans ce domaine la laine de bois est très performante ! A noter que nous utiliserons également de la laine de bois pour les cloisons placo.

Un peu de ouate de cellulose ?

Pour compléter la laine de bois dans des zones peu accessibles, il a été décidé d’insuffler un peu de ouate pour remplir les caissons des acrotères et ainsi dépasser la hauteur du polyuréthane du toit. Ainsi, ce pont thermique a été supprimé et nous devrions être au chaud durant les hivers les plus rigoureux! La machine à insuffler la ouate NR GAIA a permis de faire ça rapidement après une découpe en crois du pare vapeur.

Machine à insuffler la ouate de cellulose

P1080161

Les trous pour insuffler la ouate dans les acrotères

P1080138

Caractéristiques de la ouate nr gaia

P1080164

La ouate (du papier recylé)

P1080171

Pare vapeur troué et rebouché par du scotch spécifique après remplissage de ouate

P1080185

Place au pare vapeur

Suite à la pose de la laine de bois, l’équipe s’est mise à poser le pare vapeur pour que la maison soit la plus étanche possible. Il s’agit d’un tissu qui étanchéifie la maison tout en laissant passer la vapeur pour l’évacuer à l’extérieur. Ici, la pose du produit Aerovap SD 18M permet cette étanchéitié. C’est un travail qui demande du temps et de la minutie car il faut scotcher tous les morceaux. Lundi, un premier test d’étanchéité sera effectué par l’équipe Boillod pour détecter les fuites et les corriger. Pour détecter ces dernières, la maison sera mise en surpression et en dépression et de la fumée mettra en avant les problèmes. Du travail de qualité, rien à dire !

Pare vapeur Aerovap d 18m

P1080124

Le pare vapeur emballe notre maison

P1080184

Étanchéité du conduit de fumée

P1080189

Gazon : le combat du motoculteur face à la terre

Voyant que le beau temps n’allait pas durer, j’ai loué un petit motoculteur pour commencer la mise en place du gazon. En ce jour de printemps et sous le soleil, j’ai pas mal lutté contre notre terre qui avait durcie et formée une croute épaisse. Après une journée de travail, le résultat est quand même là et la pluie du week-end devrait faire germer la belle.

Le motoculteur rebondit sur la terre

P1080157

Premier gros morceau de fait côté jardin

P1080174

               Autre secteur terminé (semé, roulé)

P1080193

La plaque « Boillod Construction » est apparue (nous avions donné notre accord et en plus elle est belle 🙂 )

P1080166

 

Étanchéité suite et fin et test de notre échelle multifonctions Opti +

La semaine dernière, l’étanchéité a été faite par des spécialistes. Cette semaine, la fin de cette phase importante a commencé aujourd’hui par la pose des gravillons sur les deux toits. Pour ce faire, l’équipe monte au seau les gravillons car le chemin d’accès était trop petit pour leur camion grue. C’est donc doucement mais sûrement que cela se fera. Demain le gravillonnage sera terminé. J’irai prendre quelques photos du résultat sur le garage.

Gravillon qui est monté sur le toit

P1070844

Montage du gravillon au seau

P1070852

Au delà de ce gravillonnage, Boillod Construction va s’occuper de poser les boites à eau en inox, les descentes de l’eau de pluie ainsi que les dauphins. L’équipe posera également les couvertines en aluminium laqué gris anthracite sur les acrotères. Pour conclure les accès au toit, le conduit de fumé de notre poêle à bois Contura 54 T sera posé. Il s’agira d’un conduit poujoulat 180 mm intérieur inox qui se terminera par une cheminée inox avec un pare pluie et anti oiseaux.

Les couvertines et les baguettes d’angles gris anthracite

P1070896

Par une journée sombre : Façade sud avec cheminée, boite à eau, baguettes, descente d’eau et dauphin

P1070902

Conduit de cheminée Poujoulat en inox avec pare pluie et anti oiseaux

P1070905

Conduit poujoulat à l’intérieur 230-180 mm

P1070911

Notre future chambre en haut

P1070851

Test de l’échelle multi-fonctions Centaure Opti +

Nous avons donc validé le stade hors d’eau aujourd’hui et pour aller visiter l’étage, nous avons inaugurer notre échelle multifonctions Centaure Opti +. Ces quelques essais sont pour l’instant de très bon augure et ce sera un outil idéal pour les différents travaux qu’ils nous restera (peintures notamment !). Le tout sera plus stable après le montage des deux stabilisateurs. Le système de blocage/déblocage fonctionne parfaitement. Je conseil ce modèle car le modèle plato+ n’offre pas les réglages en hauteur des deux petites parties du bas ce qui est dommageable pour peindre les plafonds à 2m50 ou plus en mode plateforme ! Le prix chez casto : 160 € TTC.

 En escabeau

P1070845Agrandissement de la plateforme en hauteur

P1070853

En échelle

P1070848

    En mode plateforme haute

P1070857

Les fenêtres ainsi que les portes de garage/d’entrée seront posées semaine 8 et plus précisément à partir du mardi 18 février. La pose devrait prendre deux jours. Nous avons hâte !

Étanchéité du toit plat

L’étanchéité du toit plat est assurée par un film pvc épaisseur 15/10 posé sur un feutre lui même posé sur une isolation en polyuréthane de 100 mm (efigreen duo*) lui même posé sur un plancher en bois (ouf) :). Le tout est tenu par la poutraison et une poutre principale. La poutraison s’insère aux murs et à la poutre centrale grâce à des queux d’arondes Aujourd’hui pas de vidéo en accéléré car je ne pouvais pas filmer le toit. Notre pommier n’étant pas assez haut ! Du coup, je suis allé voir à midi et par chance, je suis tombé sur deux ouvriers super sympas qui ont eu cœur à partager leur métier d’étancheur même si le temps n’était pas idéal. Merci beaucoup pour ce moment de partage 🙂 Ainsi, j’ai pu monter sur le toit du garage puis de la maison avec des échelles et ils m’ont fait un cours en accéléré ! J’ai ainsi découvert qu’il y avait deux types de pvc, un pour le toit et un pour les acrotères. Les finitions des angles extérieurs seront faites grâce à des couvertines couleur anthracite. Enfin, cela ma permis également de me rendre compte de la vue que l’on pouvait avoir ici, à 7.6 mètres de haut !

* Conductivité thermique : 0,023 W/(m.K) et R de 4.35 sans HCFC (Hydrochlorofluorocarbure), ni HFC (Hydrofluorocarbure)

Vidéo d’explication de la soudure


La soudure se passe en deux temps. Dans un premier temps, le soudeur fait des points de collage grâce à son outil de chauffe puis repasse ensuite pour faire une soudure complète aidé par un rouleau. Une vérification de la soudure est ensuite mise en œuvre et au besoin, un nouveau collage via l’outil de chauffe est effectué. Enfin, pour s’assurer de la parfaite étanchéité, un joint de la même matière que le liner est coulé sur toutes les jointures (dernière photo)

Photos du travail accompli et en cours

Mise en place de l’étanchéité sur le garage

P1070808

Étanchéité au niveau de l’acrotère

(on visualise bien la sous-couche en dessous du pvc)

P1070809

Rustines spéciales pour les angles

P1070810

Outil dédié au collage du pvc

P1070818

Mini acrotère pour la sortie du conduit de cheminée

P1070806

Pièce spécifique pour les évacuations vers les boites à eau

P1070819

Morceau préposé en usine pour le raccord maison -garage

(posé par BBS étanchéité dans l’usine Boillod Construction)

P1070824

Raccords d’angle soudés et joint de finition coulé

P1070825

En deux jours, l’étanchéité du toit a été posé. Les gravillons seront posés la semaine prochaine. Les couvertines, boites à eau, tuyaux de descente et dauphins doivent être posés par Boillod Construction. L’appel de fonds hors d’eau nous est parvenu aujourd’hui (40% du coût de la maison). Après une visite de chantier, nous ferons le versement sous quinzaine.

Edit : Après deux jours de pluie, il semble ne pas y avoir de fuites !

Troisième journée de construction

Vendredi dernier, l’équipe a posé le rez de chaussée y compris le garage. Aujourd’hui, Boillod Construction nous a posé le plancher de l’étage ainsi que les murs de l’étage. Les acrotères et la poutraison du toit sont en cours de pose. C’est à ce moment là que l’on comprend la hauteur de la maison ! La construction devrait être terminée mardi ou mercredi. Viendra alors la pose de l’étanchéité du toit de la maison et du garage. C’est une entreprise indépendante qui interviendra. J’ai rencontré la personne qui représentait l’entreprise BBS étanchéité et nous avons un peu discuté. Une bâche PVC, un peu comme un liner de piscine sera posé puis soudé sur le toit et les acrotères par dessus une isolation en polyuréthane de 100 mm.

Ensuite, des gravillons seront posés sur le PVC afin de protéger le plastique des agressions du soleil. De plus, cela permettra, d’isoler phoniquement un peu plus le toit tout en en permettant une meilleure intégration dans le paysage (recommandation des Architectes des Bâtiments de France). La pose de gravillons avait été fortement recommandé par Boillod Construction. La suite continuera avec la pose des fenêtres en bois en lamellé cloué (pour éviter la colle) UW 1.1 construite dans le Doubs par Fenêtres Franc-Comtoise. La porte d’entrée de chez Bel’m (modèle Belleville) et du garage (sectionnelle électrique), isolation en laine de bois SYLVACTIS 55fx, placo, électricité plomberie… ! Le résultat est pour l’instant à la hauteur de nos attentes. Ainsi, nous sommes heureux de voir que cela avance et qu’une équipe de professionnels s’occupe de notre maison !

Vidéo time lapse de la troisième journée

Photos de l’avancement

Façade sud, étage monté !

P1070757

P1070758

Pose de l’acrotère du garage

P1070775

 

Camion grue pour l’étage

P1070752

Poutraison du toit plat du garage avec pvc prêt pour l’étanchéité du toit

P1070787

Système constructif ossature bois

P1070786

Poutraison du garage, suite

P1070785