Fin du gazon et préparation du talus pour le semis des fleurs méllifères

Bonsoir 🙂

Petit jour de congé pour avancer sur le jardin. Après la fin des bordures, voici le gazon qui se termine non sans quelques courbatures (pour le jardinier). En effet, j’ai envie d’un beau gazon pour notre déménagement et pour pour pouvoir en profiter cet été. Ainsi, le croc de jardinier a de nouveau frappé…contre le sol ! Voyez par vous même.

La montée était solide comme un roc : labourage en cours

P1080320

Sol préparé et ratissé

P1080321

Gazon semé et roulé

P1080323

J’ai profité de la belle journée pour préparer le talus. Il y sera semé d’un mélange de fleurs annuelles dites « mellifères » (càd qu’elles attirent les abeilles). Un voisin au loin possède des ruches et nous espérons bien nourrir les petites en échange d’une bonne pollinisation de nos fruitiers et légumes 🙂

Talus délimité et préparé derrière le figuier

P1080324

Le talus prêt tout autour de la terrasse

P1080327

Quoi de neuf sinon ? Eh bien, le plaquiste doit commencer lundi (enfin du nouveau) et nous espérons que la suite sera plus fluide entre les différents corps de métier. Pour le dossier de fond litigieux que nous entretenons avec ERDF concernant le câble sans servitude passant au dessus de chez nous (et déplacé temporairement), nous devrions recevoir un courrier pour savoir si enfin ERDF a bien pris en compte que nous ne voulons pas que ce câble passe encore au dessus de notre terrain. Un article complet paraîtra à la fin de cette histoire houleuse…

@bientôt pour la suite !

Le jardin aura ma peau :D

Hello !

L’été se décidant d’arriver avant l’heure, j’ai posé une journée de congé pour avancer…sur le jardin, eh oui ! Plusieurs missions dans la même journée mais sous ce soleil un peu voilé, quoi de mieux quand on aime jardiner d’être dans le jardin. Bon il est vrai que de préparer le sol manuellement pour le gazon n’a rien d’épanouissant mais cela à l’avantage de faire faire son sport ou à défaut, de choper des ampoules aux mains. Quoi qu’il en soit, j’ai commencé ce matin par la préparation du sol pour la suite du gazon. J’ai donc fait de mon mieux pour casser les grosses mottes de terre avec un croc de jardin et dire que c’est crevant est faible ! Puis, je me suis aussi attaqué au massif le long du grillage face route, délimiter le massif du talus et le massif le long du grillage côté sud (jardin).

Pour finir sur une note plus tranquille, j’ai posé deux câbles inox sur le fil à linge pour pouvoir faire grimper un chèvre feuille et une clématite ! Enfin, j’ai planté un jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) mais aussi un Elaeagnus ebbingei ‘Viveleg’ et notre chouchou, un Figuier (Ficus carica  ‘Pastilière’), bref, sacrée journée ! Une grosse commande de végétaux sympas a été passée, on devra recevoir tout ça dans quelques jours et le jardin va alors se révéler !

Un boulot de forcené : préparation du sol au croc à jardin pour le gazon

P1080271

Ratissage effectué

P1080279

 

Gazon semé et roulé

P1080282

Le massif côté nord préparé

P1080270

Le Figuier Pastilière planté au sud : le chouchou

P1080285

Elaeagnus : belles feuilles persisantes

P1080288

Jasmin d’hiver (floraison jaune en hiver à palisser)

P1080289

Fil à linge : optimisation pour tendre deux câbles et faire grimper chèvre feuille et clématite

P1080293

Clématite et chèvre feuille (couvrir le pied de la clématite et la planter penchée)

P1080292

Pour le placo, le chef de chantier m’a annoncé la date du 14 avril, nous trouvons ça un peu poussif sachant qu’il devait commencer cette semaine mais que voulez-vous, les artisans ne sont pas toujours dispo. On attendra patiemment…