Bordure bois du talus, nouveau jardin et création d’une palissade pour les palmettes

Hello !

Création du dernier jardin pour les courgettes et autres cucurbitacées

Et voilà la suite du jardin avec aujourd’hui la création du dernier jardin made in toit-plat-bisontin. Ce dernier est fabriqué avec des poutres de douglas 10*20 cm et mesure 1.2*2 mètres. Rien de bien compliqué mais le résultat est là et cela empêchera d’avoir de la terre dans le futur gazon tout en délimitant bien le jardin.

Pour protéger le bois, une bâche est fixée en dessous et sur le côté touchant la terre

P1080611

L’ensemble est fixé avec des équerres et de vis inox

P1080613

De la terre de jardin, du terreau et voilà nos courgettes et potirons

P1080622

Création d’une palissade pour les palmettes verrier et les vignes

Le terrain étant petit et désirant avoir des fruitiers, c’est tour naturellement que l’on s’est dirigé vers des palmettes. Ici, il s’agit de palmettes verrier. Un poirier conférence et un pommier jonagold. Deux vignes viendront s’ajouter (italia et philipp) lorsque les câbles inox seront posés (demain). La palissade est fabriquée avec deux poteaux douglas 6*8 cm. Les poteaux font 2 mètres de hauteur et sont enterrés de 30 cm dans le béton. On vérifie les niveaux pour que cela soit droit avec un niveau à bulle et on règle l’alignement avant le béton ne sèche définitivement.

Les palmettes plantées et les poteaux bétonnés

P1080620

 

La palissade pour les palmettes avec fils inox, vignes et pêcher (à droite)

P1080649

  Nous avons profité d’un petit moment pour planter notre cerisier japonais pleureur à l’entrée de la maison

P1080624Le massif sur le talus commence à ressembler à quelque chose : vivaces et pierres du coin

P1080615

Début de la bordure pour retenir le talus

Et voilà, après le trou, voici le début de la palissade en bois de voir le jour, enfin, le début ! Comme souvent, bien préparer en amont le chantier permet de travailler plus efficacement par la suite et c’est Flo qui s’est « amusée » à préparer les coupes à effectuer pour optimiser nos poutres en douglas de 4*0.1*0.2 m. Bien-sûr, l’idée est de limiter les chutes !

Alignement par rapport à la maison et début de pose

P1080626

La pose continue : attention aux niveaux !

P1080632

Ça avance doucement mais sûrement, bientôt l’arrondi

P1080635

Edit 11/05/14 : La palissade continue : mise en place de la ficelle

P1080637

Le virage a commencé

P1080642

Le virage est bien entamé

P1080645

 

 

@bientôt

Plantations et paysagisme

Hello par ici,

Cela fait un petit moment que je ne donne plus de nouvelles mais les grands week-end sont synonymes de repas familiaux et du coup le jardin n’avance pas 😀 Mais je vais me rattraper ce week-end car je vais bosser 4 jours dessus. Concernant la maison cela avance bien l’électricité est quasi terminé. Du coup le chef de chantier m’a contacté pour me dire qu’il fait intervenir les plaquistes pour le bas afin que l’on puisse couler la chape le plus rapidement possible car son séchage conditionne la suite (notamment la pose du parquet que nous allons faire).

Plantations again !

On avait fait déjà une belle plantation il y a peu pour créer nos haies libres à base de végétaux assez rares. Même si notre terrain fait 600 m² avec la maison, il y a de quoi planter lorsque l’on est passionné de paysagisme. Ainsi, nous avons profité d’une belle réduction (50% sur toute une pépinière de Besançon) pour acheter quelques beaux spécimens. Sur le lot, on signalera les deux très beaux fruitiers conduits en palmettes verrier. Il s’agit d’un poirier conférence et d’un pommier Jonagold. En fond de jardin, cela permet de cacher le vis à vis tout en permettant d’espérer des fruits les années futures. Pour palisser ces fruitiers et deux vignes aux extrémités (Italia et Philipp), nous allons bétonner deux poteaux 6*8 cm avec un espace de 4 mètres et nous tirerons 3 câbles inox (mêmes câbles que pour le fil à linge). Pour la plantation des fruitiers, on procède à un pralinage et on plante avec un mélange de terreau et de terre du jardin. A noter que l’on est un peu tard en saison pour la plantation en racines nues mais espérons que tout se passe bien !

Des beaux spécimens de végétaux en achat malin

P1080598En plus des deux palmettes verrier, nous avons acquis un cerisier japonais pleureur pour l’entrée, un beau cornouiller rouge, un érable japonais et un weigélia marginés de blanc, une lavande papillon et encore deux ou trois beaux autres spécimens 🙂

Les palmettes verrier plantées

P1080603

Jardinage et cie

Quelques petites plantations sur le talus mais une agapanthe dans un pot de fleur étant donné qu’il fait un peu froid pour la mettre en pleine terre. J’ai également mis une barre inox sur le fil à linge afin de permettre l’accrochage de cintres sur celui-ci. Le jardin commence à nous offrir les premiers radis et bientôt de la salade (roquette) et des épinards ! FLo a mis en place de jolies étiquettes pour reconnaître les légumes. A noter que j’étiquetterai également tous les arbustes et fleurs du jardin un peu comme un jardin botanique 😀

Le gazon commence à prendre sa place

P1080591

Radis et étiquettes

P1080605

Amélioration du fil à linge : Barre inox pour les cintres

P1080600

L’agapanthe dans son pot

P1080607

Début d’un autre grand chantier extérieur : La bordure en poteaux de douglas 10*20 cm pour retenir le talus

Étant donné que j’attends une période assez longue sans intervention du constructeur ou des artisans, j’ai lancé le chantier « bordure du talus » ! Un autre joli bébé qui permettra de retenir la terre du talus afin qu’elle ne tombe pas sur notre future terrasse bois. La terrasse bois couvrira les deux baies vitrées de l’angle (4*3.5 m) et fera le tour de la maison tout en étant désolidarisée de celle-ci afin d’éviter un pont thermique.  J’ai donc commencé à creuser mais je suis tombé sur de jolies pierres/roches que j’ai du casser a la massette + burin + masse et pioche. J’espère poser une bonne partie ce week-end. Les poteaux seront fixés dans le béton et la hauteur des poutres sera faite selon la hauteur du talus. J’ai hâte de voir le résultat. A noter qu’un escalier sera mis en œuvre (sûrement en bois aussi) afin de permettre de monter de le terrasse vers le haut du terrain.

On trace avant de creuser (3.5 m de la maison)

P1080593

Et puis on demande au voisin de creuser… ah bah non

P1080608

Le truc c’est que parfois on tombe sur ça…

P1080609La suite très bientôt !