Peinture naturelle Auro terminée !

Hello par ici 🙂

La mission qui consistait à mettre en œuvre la peinture est terminée ! Quand on parle de peinture, on s’imagine qu’il faut juste peindre au rouleau le placo. Que nenni malheureux ! Pour une peinture propre il faut ratisser poncer partout le placo (partout) puis passer une enduit fin type surfenduit de la marque Placo. Puis un ponçage grain 180 avec un projecteur pour détécter les problèmes vient terminer la préparation. Ah non, il faut encore mettre un joint acrylique autours des menuiseries et c’est bon. Le joint s’applique très bien avec le pistolet wolfcraft et se lisse au doigt.

Produits Auro : qualité et écologie

C’est alors que l’on applique une sous couche. Dans notre cas, nous avons parié sur la sous couche transparente de la marque Auro. Cette sous couche se dilue a proportion 1:1 puis s’applique a la brosse pour plafond. Après 24 heures de séchage on peut alors appliquer la première couche de peinture Auro. Nous sommes partis sur le blanc mat de la marque et le résultat est sublime. Le bonus c’est que c’est 100% écolo et que ça sent bon lors de l’application. Après plusieurs jours d’application pas le moindre mal de tête. Pour la mise en place de la peinture, j’ai parié sur un rouleau qui se connecte à un bras télescopique et c’est très pratique. Niveau rouleau, le rouleau dit « toile de verre » donne de bons résultats. On peut ainsi faire les plafonds (attention au torticolis) 😀 mais aussi les murs sur toute la hauteur. On gagne du temps. Il faut quand même faire les angles au pinceau (on parle de réchampi (réchampir)). Une fois la première couche, place à la seconde et le résultat est impressionnant, la maison est transformée ! Si comme nous vous souhaitez parier sur des produits 100% écologiques comme la gamme de peinture murale Auro nous ne pouvons que vous conseiller le site Internet Kenzaï ou nous sommes fourni les produits, bon suivi et livraison dans les temps.

Avant de peindre, mise en place d’un joint acrylique (sikacryl) autour des portes et fenêtres

P1090191

Sous couche et peinture Auro

P1090192

Ponçage de la chappe

P1090194

Le plafond terminé

P1090197

Plafonds et murs terminés

P1090203

La préparation et la mise en peinture m’a pris 1 semaine et deux jours non stop avec des journées de 10 heures voir plus. Bref, un travail titanesque mais qui en vaut la chandelle ! Concernant les couleurs, on appliquera quelques couleurs sur certains pans de murs. Notamment du rouge dans la cuisine et du bleu dans les chambres 🙂 Demain, nous recevons la cuisine et commençons la pose des parquets flottants ! Les élécrticiens vont terminer le chantier en trois jours et il va falloir s’organiser pour travailler sans se gêner !

 

@bientôt pour la suite !

Place au ratissage !

Hello par ici 🙂

Nous avons pré-réceptionné notre MOB avec le chef de chantier vendredi matin. Quelques petites réserves notées sur un papier et signé et quelques instants plus tard nous avions les clés de chantier pour bosser les parties que nous nous sommes réservées. Et du boulot il y en a un peu. En effet, nous nous sommes réservé les peintures et donc le ponçage des joints et le ratissage (que je ne pensais pas faire !) mais aussi les sols, la cuisine la faïence, les placards et la déco !

Pour être logique, j’ai donc commencé par l’atelier peinture. Mais avant de peindre, il y a bien des choses à faire. Il faut commencer par poncer les bandes du placo avec un grain 100/120. J’ai investit dans la cale à poncer de chez wolfcraft et elle est géniale. J’ai d’ailleurs tout poncé avec cette dernière bien que possédant une ponceuse excentrique. C’est plus précis et cela fait moins de poussière et ça fait les bras 😀 ! Suite au ponçage, on passe à la mise en place de l’enduit de finition. En effet, à mon grand étonnement, le placo n’est pas prêt à peindre et il est nécessaire de l’enduire avec un enduit de finition. Le bon produit est le « Placo Surfenduit Finition ». Comptez 45 € le sac de 25 kilo permettant de faire environ 100m².  En faisant une pâte homogène liquide mais pas trop, on enduit avec un platoir biseauté (important!) et une grosse spatule. On commence par le bas puis on va du haut vers le bas pour recouvrir la première bande. Au début, on se dit que l’on y arrivera jamais mais avec de la pratique, on trouve le bon coup de main. Le but est donc de faire un surface la plus lisse possible. Il faut donc tirer le produit pour qu’il n’y ait pas de trous ni de sur-épaisseur. Attention également au petites vaguelettes se formant lorsque l’enduit est trop sec ou lorsque l’on prend un mauvais angle avec le platoir.  Un crissement est caractéristique de la formation de ces vaguelettes que l’on reprendra car sinon le ponçage va être rude ! On dégage les angles avec la spatule. Les pros recommandent deux passages mais j’ai décidé de faire faire le plafond par un pro (donc deux passes) et faire les murs en une passe avec mes propres mains.

Demain, l’enduit devrait être terminé bien le cage d’escalier toute hauteur me pose quelques questions :D. Suite à cela, un ponçage intégral grain 180/200 devrait rendre l’ensemble impeccable. Pour être au top, il faut poncer avec un projecteur éclairant de côté car la lumière fera apparaître les défauts. Ne pas croire que la peinture couvrira les défauts car elle les mets plutôt en avant ! Une sous couche Auro transparente  puis deux couches de peinture Auro viendront peaufiner tout ça et rendre habitable l’ensemble.

 

Mélange du surfenduit à la perceuse

P1090168

Spot en place : 1,2,3 action !

P1090174

Heu, c’était pas mon short qu’il fallait enduire ?

P1090175

Le matos du parfait enduisseur : Platoir biseauté, cale à poncer avec rallonge et spatule

P1090178

La couche sur les murs côté entrée et salon

P1090180

 

Édit lundi 23/06/2014 : Début du ponçage de l’enduit

En ce lundi, j’ai terminé le ratissage (si on exclu la cage d’escalier qui est trop haute pour mon échelle). C’est un soulagement car je n’en pouvais plus même si je commençais à prendre le coup de main ! Je me suis donc lancé dans le ponçage de l’enduit cette après midi et je pensais le faire avec la cale Wolfcraft mais le boulot était démentiel. Du coup, j’ai monté un disque grain 180 de la même marque sur ma ponceuse Métabo excentrique et miracle, le rendu est magnifique ! Par-contre, il ne faut pas rester longtemps au même endroit sous peine d’enlever tout l’enduit. Il faut également bien l’appliquer sur la parois. Ainsi, j’ai poncé les murs de la buanderie et de la grande pièce. J’ai commencé également l’entrée. Pour trouver les défauts, l’utilisation d’un projecteur est indispensable ! Demain, je pense terminer le ponçage des murs et peut être des plafonds (que je ferai sûrement à la main car mieux enduit que les miens). Demain, nous allons commander la faïence, valider la pose du poêle à bois et acheter quelques peintures pour les chambres.

Cuisine et buanderie : enduit et ponçage grain 180

P1090184

Livraisons

On avait fait en sorte de faire livrer le matériel une fois les clés de chantier en poche. Ainsi, nous avons reçu ce jour la vitre de douche 120 cm, une tablette en verre à poser dans la douche (pour les produits de douche) et la peinture Auro ! Deux palettes stockées dans le garage. Pour la peinture, c’est parfait car je vais commencer sûrement mercredi car je suis plutôt en avance sur le planning ! Le parquet flottant devrait suivre tout comme le plan de travail sur mesure Ikéa qui devait être livré aujourd’hui… et la cuisine.

Parois de douche 120 cm

P1090181

Peinture Auro

P1090182

Fin du placo et suite des événements

Hello par ici,

Le bandeur à fini son travail aujourd’hui ! Ainsi, et comme convenu avec le chef de chantier, nous allons passer à l’action dès vendredi après-midi ! Le ponçage grain 120 puis un ratissage avec du surfenduit finition et un ponçage 200 permettront de lancer la peinture. Pour rappel, la peinture se fera après une sous couche transparente auro. Sinon, nous avons commandé notre cuisine Ikea. Question couleur, nous avons fini par prendre un plan de travail hêtre massif et des meubles gris très léger et en rouge mat pour les colonnes. Le mur du fond sera peint en rouge pour avoir une unité et donner du pep’s à l’ensemble. A noter que le plan de travail sur mesure est à commander avant la cuisine car le temps de livraison est d’environ 4 à 5 semaines. Nous le traiterons avec de l’huile de lin (des avis sur ce choix ?).

La paroi de douche est aussi commandée et nous avons choisi la faïence chez Point P (un blanc avec des effets). Les parquets devraient également arrivés la semaine prochaine. Pour rappel, le bas est blanc en Alsafloor médina montréal, les chambres sont blanches aussi avec de l’alsafloor chaine polair et la sdb grise avec du berry alloc riviera.

Sol stratifié Alsafloor Médina Montréal

a860La paroi de douche vendue par hudsonreed (bon prix et livraison gratuite)

2405_image

Fin du placo et début des enduits !

Le placo est donc terminé, le bandeur a fait de très beaux joints. Le hic c’est qu’on se retrouve avec un plafond de 2.40 mètres en bas une fois le parquet posé et que le constructeur n’a pas pensé que nous souhaitions les 2.5 m indiqué sur le plan… Le problème de hauteur est dû au passage de la gaine vmc entre la maison et la buanderie mais on aurait pu laisser 2.4 m à la cuisine et mettre 2.5 m ailleurs. Boulette donc mais pour notre chef de chantier, c’est ce qu’il se fait de nos jours car c’est bon pour les économies d’énergie. Certes mais il n’en reste pas moins qu’il y a eu un manque de communication !

Concernant l’enduit, le bandeur m’a montré comment faire. Bon c’était un peu dur au début (surtout que je n’avais pas le bon platoir car il en faut un avec les bords biseautés) mais j’y suis arrivé (a peu près). Après un mur ou deux, je serai opérationnel ! Niveau technique, il faut faire une passe en bas du mur en ne touchant pas le sol puis après faire du haut vers le bas en recouvrant la passe précédente. Il faut éviter les bosses, les trous, les surépaisseurs… On travail avec un platoir et une spatule assez large qui est utile pour mettre et enlever l’enduit mais aussi pour faire les angles. La cale à poncer de chez wolfcraft fonctionne très bien et je pense tout poncer avec cette dernière même si j’essayerai ma ponceuse excentrique pour le ponçage de finition. A noter que pour la dernière passe de ponçage il faut utiliser un grain au moins égal à 180 et pour voir tous les défauts, il faut éclairer les murs avec un projecteur.

En bref, beaucoup de livraisons à réceptionner et beaucoup de boulot pour deux semaines donc mais quand on veut, on peut ! Enfin, c’est ce qu’on dit 🙂 Une pré-réception aura lieu donc vendredi, nous avons fait un petit document avec la liste des points à reprendre pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïtés et nous passerons à l’action pour réceptionner la maison semaine 30 soit une semaine avant août !

ERDF suite et fin

Enfin et non sans mal, nous pouvons annoncer que nous avons notre coffret EDF alimenté ! Les blocs de béton soutenant la solution temporaire ont disparues et que ça fait du bien visuellement ! J’ai également contacté SFR qui s’est occupé de la prise du rdv avec le technicien Orange pour nous raccorder le net et le tel…même si le débit que l’on aura ne me réjouis pas ! Cela nous en coutera 49 € au lieu de 100 si passage par orange. Vivement la fibre optique prévue pour l’agglomération de Besançon en 2020 mais je n’y crois pas car ça traine des pieds !

Le coffret EDF, le saint Graal !

P1090150
@bientôt pour les photos

Placo terminé, place aux joints !

Bonjour par ici,

I] Fin du placo et mise en œuvre des joints

Le placo a été terminé la semaine précédente et un auto entrepreneur spécialisé dans la pose des joints placo est passé en action. Il m’a dit qu’il aimait passé après les plaquistes qui ont bossé pour nous car ils travaillaient bien. Il s’est donc attelé à poser les bandes sur les jointures du placo et dans les angles. Il pose sa bande avant de mettre de la colle et en profite pour boucher les trous des vis qui fixent le placo. Ensuite, une deuxième passe est pratiquée avec un enduit plus fin. Suite à cela ce sera à nous de jouer pour préparer le placo avant de peindre. Pour ce faire, on pratique ce que l’on appelle un ratissage. Il s’agit de mettre un enduit de finition sur tout le placo. Au préalable, il faut poncer les joints et les plaques légèrement avec un grain 100/120. Puis avec un platoir, on vient enduire très finement tout le placo avec l’enduit de finition. Il m’a été conseillé de poser le produit surfenduit finition de chez placo plâtre. En théorie, il faut mettre deux couches partout mais j’ai tranché en optant pour deux couches sur le plafond et 1 couche sur les murs sachant que les défaut se voient davantage sur les plafonds. Suite à cela, je pratiquerai un ponçage grain 180/200 avant de passer la sous couche puis les deux couches de peinture. Bref, du boulot en perspective ! Pour faire ce boulot, j’ai prévu 9 jours et la semaine d’après sera consacré aux parquets et à la cuisine voire la salle de bain.

Bandes posées et trous de vis rebouchés

P1090131

P1090138

Travail difficile dans la cage d’escalier

P1090140 La SDB

P1090141

Observation de la chape, de l’isolation et de la chape de ravoirage

P1090136II] EDRF : Suite et fin

ERDF nous aura épuisé durant de longs mois mais l’aventure est pratiquement terminée. En effet, le déplacement d’un poteau (et la suppression de certains) va faire en sorte que le dossier va être bouclé tout en améliorant le paysage. Le câble va passer à droite de notre maison mais le compromis reste satisfaisant (cela permet notamment de faire partir le câble alimentant notre voisine du bas qui passait devant la façade de l’entrée). La petite friction avec nos voisins du dessus est dorénavant terminée. Comme souvent, une discussion constructive a permis de lever les ambiguïtés et nous sommes heureux de repartir sur de bonnes bases avec eux :). Nous les remercions d’avoir fait en sorte de trouver un compromis sur le sujet.

Que dire si ce n’est que le manque de communication d’ERDF est criante et a généré des incompréhensions. La multiplicité des intervenants via de nombreux sous traitants n’y est pas non plus pour rien. Nous dénonçons donc leurs méthodes de travail et nous leur conseillerions de mettre tout le monde autour du table dès le début au lieu de monter le projet d’une façon empirique et voyant les personnes concernées séparément. Mais est-ce peut-être une stratégie ? Nous souhaitons aussi dénoncer le fait qu’ERDF a joué la montre dans notre dossier afin de nous contraindre à accepter une solution aérienne pour alimenter une seule maison  (alors qu’une solution souterraine était possible) . Au final, ERDF nous a donc eu à l’usure ! Quand bien même,  c’est avec un grand soulagement que nous fermons ce dossier qui a duré un an et demi et qui nous a très fortement épuisé. Très bientôt, Nous devrions voir arriver notre coffret !

Le trou du futur poteau bois qui fera passer le courant, le téléphone et l’éclairage public

P1090139

@bientôt pour la suite

Place au placo et petites bricoles

Hello par ici,

Comme prévu, les plaquistes sont de nouveau intervenus lundi et aujourd’hui sur le rez de chaussée afin d’être en mesure jeudi de couler la pré-chape et la chape la semaine prochaine. En effet, le séchage de la chape conditionnant la suite des événements (pose du parquet, des portes, de l’escalier). Étant donné que nous n’avons pas de plancher chauffant, le temps de séchage est plus long mais pour optimiser ce laps de temps, le chapiste a décidé de poser une chape liquide ciment en place et lieu de la chape liquide anhydrite. Ainsi, un bout de 4 à 6 semaines, il devrait être possible de poser notre parquet Alsafloor Medina Montréal. Côté « bricoles », le menuisier de chez Boillod est venu posé la laine de bois de 200 mm de chez steico flex dans le plancher, a réglé les volets roulants et a posé les cadres des baies vitrées manquantes et les pares goûtes extérieur.

Placo-plâtre en cours de pose au RDC, pose d’une plaque anti-feu derrière le poêle

P1080655

Zoom sur le plafond et le conduit poujoulat pour le poêle

P1080662

Isolation en laine de bois steico flex 200 mm (surtout une isolation phonique en réalité) et rails au plafond

P1080663

Le salon plaqué : on visualise les volumes définitifs

P1080665

MAJ 15/05/14 : placo suite et fin rdc

La cage d’escalier : un gros boulot de fait

P1080682

 

Côté cuisine et buanderie terminée

P1080687

 

Une trappe en cas de coup dur au niveau de la buanderie pour un échangeur vmc

P1080688

 

Les baies vitrées

P1080690

 

Avec les fenêtres caméléwood, le placo trouve sa place parfaitement via une rainure prévue pour

P1080691

La salle de bain avec les plaques hydrofuges et le receveur (royan xp) de douche 120*80 cm posé

P1080668

Pose des « pares-gouttes » en aluminium laqué en dessous des fenêtres et baies

P1080661

Voilà voilà pour les nouvelles. Sinon nous regardons un peu niveau décoration intérieur et vu que madame foisonne d’idée, je ne me fais pas de soucis ! Nous sommes allez voir à Aubade pour la faïence de la douche et nous avons trouvé un produit sympa en gré cérame dans les tons gris/anthracite/rouille.  La vitre de la douche sera sûrement en forme de voile.

Nous avons également demandé à notre chef de chantier de nous faire chiffrer l’ajout d’une fenêtre fixe 95*60 cm donnant dans les escaliers car l’entrée est très sombre. A voir le coût et les délais car il faudra passer sûrement par un permis modificatif. En tout cas, cela permettrait de sublimer l’ensemble ! Affaire à suivre donc.

@bientôt

Electricité + plomberie en cours

Électricité & VMC

Après le premier passage des plaquistes, c’est au tour de l’électricien et du plombier d’intervenir avant que les plaquistes reviennent pour finir de tout fermer. C’est que tout ça nécessite un peu de gestion pour que tout se passe bien. L’électricité est posée par la société Charpentier Gérald basée à Épenouse. Nous avons, au préalable de l’intervention, passé une matinée avec le patron pour penser et définir le plan électrique. Il faut dire que c’est tout de suite plus facile lorsque les cloisons sont posées. Guidés par son professionnalisme, nous avons pu penser « prises électriques », « prises réseaux RJ45 » et éclairages. Nous soulignons également le fait qu’il n’ait pas rechigné à mettre une ou deux lampes de plus ou prises qui n’étaient pas prévus dans le marché. Après le plan il ne restait plus qu’à agir et c’est chose faite. Après deux jours de boulot, la guerre des câbles est déclarée !

Alimentation au dessus de la porte pour une lampe et sonnette à droite

P1080495

Évacuation de l’humidité de notre VMC : attention à l’étanchéité !

P1080531

Passage un peu serré pour les gaines vmc : utilisation d’une gaine plate

P1080530

Des câbles, encore des câbles : place du coffret de la baie de brassage réseau

P1080529

Évacuation de l’humidité de la VMC côté exterieur

P1080517

Plomberie

En deux jours, le plombier a fait quasiment tout le travail (alimentations et évacuations des eaux). Toutes les canalisations trouvent leurs places soit au sol, soit dans les plafonds ou des encochent avaient été prévues par le constructeur Boillod. Il ne reste plus qu’à poser le bac à douche (120*80 cm), les deux wc (après la pose du parquet qui est à notre charge).

Le WC de l’étage dans la SDB masqué par une cloison ossature bois de 140*75 cm

P1080503

Évacuations et arrivées d’eau pour la SDB dans le plafond de l’entrée

P1080500

Les tuyaux ont soif ! Concentration en attente de l’alimentation

P1080499

Une fois que l’ensemble des réseaux seront tirés, une pré-chape sera mise en œuvre pour y mettre l’isolation de 100 mm (TMS). Enfin, une chape liquide ciment sera mise en place (55mm) et fera en sorte d’avoir le niveau fini. Nous viendrons, après séchage (4 à 6 semaines), poser un isolant de 4 mm en fibre de bois pour y poser notre parquet flottant Alsafloor Medina Montreal. Au départ, une chape liquide anhydrite devait être posée mais étant donné que nous n’avons pas de plancher chauffant et pour optimiser le temps de séchage, le chapiste à préconisé la chape liquide ciment ! Entre temps, nous poserons le parquet à l’étage étant donné que nous avons un plancher bois qui ne nécessite pas de séchage (que c’est bien le bois!). Ainsi, nous estimons que nous pourront rentrer dans la maison vers fin Juillet soit à peine 8 mois après le début des travaux. Nous allons ainsi déposer notre préavis de rupture de bail étant donné qu’il y a 3 mois à attendre.

 

Départ donné pour le placo !

Hello les lecteurs du blog que je sais de plus en plus nombreux !

Après une petite pause dans le déroulement de la construction (env 15 jours), la suite est en cours. Il s’agit de la pose du placo-plâtre par la société Gauthier Paul et Julien situé à Orchamps Vennes, tout comme le constructeur et le terrassier maçon ! C’est un avantage du CCMI que de laisser le constructeur faire travailler des entreprises avec qui il a confiance. Bon, bien-sûr, il faut que le constructeur soit lui même sérieux (ce qui n’est pas toujours chose facile à trouver). Par chance, Boillod nous a jusqu’à présent prouver leur sérieux.

La société Gauthier Paul et Julien sur le chantier

P1080353

Les cloisons sont isolées par une laine de bois de 45 mm de chez steico (flex). Le condtui poujoulat inox sera entouré d’un caisson avec placo anti-feu et les parois de la douche seront traitées avec un placo hydrofuge. Pour le reste, rien que de très basique. Le plaquiste devra intervenir deux fois pour laisser travailler le plombier et l’électricien avant de refermer pour de bon les parois et plafonds. Les joints seront également fait par la même société. Il devrait nous rester un ponçage que nous espérons léger avant de peindre partout. Enfin, le placo va nous permettre de se confronter aux volumes de la maison, nous avons hâte de voir le résultat !

Le lattage avait été effectué par Boillod : ici, la pose des rails spécifiques maison ossature bois (richter system)

P1080344

Pose de la cloison séparant l’entrée de la cuisine : isolation en laine de bois steico flex de 45 mm

P1080341

  Travail sur les rails avec belle lumière

P1080361

Cloison pour les wc dans l’entrée

P1080362@bientôt pour d’autres photos !

🙂

 

Edit 24/04/2014

Re-bonjour par ici pour le placo ! Je suis rentré dans la maison suite à un rdv avec le chef de chantier et l’électricien. Nous avons fait le plan électrique et j’en ai profiter pour prendre quelques photos. Les plaquistes attendent l’intervention de l’électricien et du plombier pour terminer :).

Côté WC du bas

P1080373

Rails sur le plafond de l’étage

P1080379

Mini cloison pour séparer le wc dans la SDB (ossature bois recouverte de placo)

P1080375

 

Placo anti-feu autour du conduit poujoulat

 

 

P1080381