Peinture naturelle Auro terminée !

Hello par ici 🙂

La mission qui consistait à mettre en œuvre la peinture est terminée ! Quand on parle de peinture, on s’imagine qu’il faut juste peindre au rouleau le placo. Que nenni malheureux ! Pour une peinture propre il faut ratisser poncer partout le placo (partout) puis passer une enduit fin type surfenduit de la marque Placo. Puis un ponçage grain 180 avec un projecteur pour détécter les problèmes vient terminer la préparation. Ah non, il faut encore mettre un joint acrylique autours des menuiseries et c’est bon. Le joint s’applique très bien avec le pistolet wolfcraft et se lisse au doigt.

Produits Auro : qualité et écologie

C’est alors que l’on applique une sous couche. Dans notre cas, nous avons parié sur la sous couche transparente de la marque Auro. Cette sous couche se dilue a proportion 1:1 puis s’applique a la brosse pour plafond. Après 24 heures de séchage on peut alors appliquer la première couche de peinture Auro. Nous sommes partis sur le blanc mat de la marque et le résultat est sublime. Le bonus c’est que c’est 100% écolo et que ça sent bon lors de l’application. Après plusieurs jours d’application pas le moindre mal de tête. Pour la mise en place de la peinture, j’ai parié sur un rouleau qui se connecte à un bras télescopique et c’est très pratique. Niveau rouleau, le rouleau dit « toile de verre » donne de bons résultats. On peut ainsi faire les plafonds (attention au torticolis) 😀 mais aussi les murs sur toute la hauteur. On gagne du temps. Il faut quand même faire les angles au pinceau (on parle de réchampi (réchampir)). Une fois la première couche, place à la seconde et le résultat est impressionnant, la maison est transformée ! Si comme nous vous souhaitez parier sur des produits 100% écologiques comme la gamme de peinture murale Auro nous ne pouvons que vous conseiller le site Internet Kenzaï ou nous sommes fourni les produits, bon suivi et livraison dans les temps.

Avant de peindre, mise en place d’un joint acrylique (sikacryl) autour des portes et fenêtres

P1090191

Sous couche et peinture Auro

P1090192

Ponçage de la chappe

P1090194

Le plafond terminé

P1090197

Plafonds et murs terminés

P1090203

La préparation et la mise en peinture m’a pris 1 semaine et deux jours non stop avec des journées de 10 heures voir plus. Bref, un travail titanesque mais qui en vaut la chandelle ! Concernant les couleurs, on appliquera quelques couleurs sur certains pans de murs. Notamment du rouge dans la cuisine et du bleu dans les chambres 🙂 Demain, nous recevons la cuisine et commençons la pose des parquets flottants ! Les élécrticiens vont terminer le chantier en trois jours et il va falloir s’organiser pour travailler sans se gêner !

 

@bientôt pour la suite !

Fin du placo et suite des événements

Hello par ici,

Le bandeur à fini son travail aujourd’hui ! Ainsi, et comme convenu avec le chef de chantier, nous allons passer à l’action dès vendredi après-midi ! Le ponçage grain 120 puis un ratissage avec du surfenduit finition et un ponçage 200 permettront de lancer la peinture. Pour rappel, la peinture se fera après une sous couche transparente auro. Sinon, nous avons commandé notre cuisine Ikea. Question couleur, nous avons fini par prendre un plan de travail hêtre massif et des meubles gris très léger et en rouge mat pour les colonnes. Le mur du fond sera peint en rouge pour avoir une unité et donner du pep’s à l’ensemble. A noter que le plan de travail sur mesure est à commander avant la cuisine car le temps de livraison est d’environ 4 à 5 semaines. Nous le traiterons avec de l’huile de lin (des avis sur ce choix ?).

La paroi de douche est aussi commandée et nous avons choisi la faïence chez Point P (un blanc avec des effets). Les parquets devraient également arrivés la semaine prochaine. Pour rappel, le bas est blanc en Alsafloor médina montréal, les chambres sont blanches aussi avec de l’alsafloor chaine polair et la sdb grise avec du berry alloc riviera.

Sol stratifié Alsafloor Médina Montréal

a860La paroi de douche vendue par hudsonreed (bon prix et livraison gratuite)

2405_image

Fin du placo et début des enduits !

Le placo est donc terminé, le bandeur a fait de très beaux joints. Le hic c’est qu’on se retrouve avec un plafond de 2.40 mètres en bas une fois le parquet posé et que le constructeur n’a pas pensé que nous souhaitions les 2.5 m indiqué sur le plan… Le problème de hauteur est dû au passage de la gaine vmc entre la maison et la buanderie mais on aurait pu laisser 2.4 m à la cuisine et mettre 2.5 m ailleurs. Boulette donc mais pour notre chef de chantier, c’est ce qu’il se fait de nos jours car c’est bon pour les économies d’énergie. Certes mais il n’en reste pas moins qu’il y a eu un manque de communication !

Concernant l’enduit, le bandeur m’a montré comment faire. Bon c’était un peu dur au début (surtout que je n’avais pas le bon platoir car il en faut un avec les bords biseautés) mais j’y suis arrivé (a peu près). Après un mur ou deux, je serai opérationnel ! Niveau technique, il faut faire une passe en bas du mur en ne touchant pas le sol puis après faire du haut vers le bas en recouvrant la passe précédente. Il faut éviter les bosses, les trous, les surépaisseurs… On travail avec un platoir et une spatule assez large qui est utile pour mettre et enlever l’enduit mais aussi pour faire les angles. La cale à poncer de chez wolfcraft fonctionne très bien et je pense tout poncer avec cette dernière même si j’essayerai ma ponceuse excentrique pour le ponçage de finition. A noter que pour la dernière passe de ponçage il faut utiliser un grain au moins égal à 180 et pour voir tous les défauts, il faut éclairer les murs avec un projecteur.

En bref, beaucoup de livraisons à réceptionner et beaucoup de boulot pour deux semaines donc mais quand on veut, on peut ! Enfin, c’est ce qu’on dit 🙂 Une pré-réception aura lieu donc vendredi, nous avons fait un petit document avec la liste des points à reprendre pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïtés et nous passerons à l’action pour réceptionner la maison semaine 30 soit une semaine avant août !

ERDF suite et fin

Enfin et non sans mal, nous pouvons annoncer que nous avons notre coffret EDF alimenté ! Les blocs de béton soutenant la solution temporaire ont disparues et que ça fait du bien visuellement ! J’ai également contacté SFR qui s’est occupé de la prise du rdv avec le technicien Orange pour nous raccorder le net et le tel…même si le débit que l’on aura ne me réjouis pas ! Cela nous en coutera 49 € au lieu de 100 si passage par orange. Vivement la fibre optique prévue pour l’agglomération de Besançon en 2020 mais je n’y crois pas car ça traine des pieds !

Le coffret EDF, le saint Graal !

P1090150
@bientôt pour les photos

Place au placo et petites bricoles

Hello par ici,

Comme prévu, les plaquistes sont de nouveau intervenus lundi et aujourd’hui sur le rez de chaussée afin d’être en mesure jeudi de couler la pré-chape et la chape la semaine prochaine. En effet, le séchage de la chape conditionnant la suite des événements (pose du parquet, des portes, de l’escalier). Étant donné que nous n’avons pas de plancher chauffant, le temps de séchage est plus long mais pour optimiser ce laps de temps, le chapiste a décidé de poser une chape liquide ciment en place et lieu de la chape liquide anhydrite. Ainsi, un bout de 4 à 6 semaines, il devrait être possible de poser notre parquet Alsafloor Medina Montréal. Côté « bricoles », le menuisier de chez Boillod est venu posé la laine de bois de 200 mm de chez steico flex dans le plancher, a réglé les volets roulants et a posé les cadres des baies vitrées manquantes et les pares goûtes extérieur.

Placo-plâtre en cours de pose au RDC, pose d’une plaque anti-feu derrière le poêle

P1080655

Zoom sur le plafond et le conduit poujoulat pour le poêle

P1080662

Isolation en laine de bois steico flex 200 mm (surtout une isolation phonique en réalité) et rails au plafond

P1080663

Le salon plaqué : on visualise les volumes définitifs

P1080665

MAJ 15/05/14 : placo suite et fin rdc

La cage d’escalier : un gros boulot de fait

P1080682

 

Côté cuisine et buanderie terminée

P1080687

 

Une trappe en cas de coup dur au niveau de la buanderie pour un échangeur vmc

P1080688

 

Les baies vitrées

P1080690

 

Avec les fenêtres caméléwood, le placo trouve sa place parfaitement via une rainure prévue pour

P1080691

La salle de bain avec les plaques hydrofuges et le receveur (royan xp) de douche 120*80 cm posé

P1080668

Pose des « pares-gouttes » en aluminium laqué en dessous des fenêtres et baies

P1080661

Voilà voilà pour les nouvelles. Sinon nous regardons un peu niveau décoration intérieur et vu que madame foisonne d’idée, je ne me fais pas de soucis ! Nous sommes allez voir à Aubade pour la faïence de la douche et nous avons trouvé un produit sympa en gré cérame dans les tons gris/anthracite/rouille.  La vitre de la douche sera sûrement en forme de voile.

Nous avons également demandé à notre chef de chantier de nous faire chiffrer l’ajout d’une fenêtre fixe 95*60 cm donnant dans les escaliers car l’entrée est très sombre. A voir le coût et les délais car il faudra passer sûrement par un permis modificatif. En tout cas, cela permettrait de sublimer l’ensemble ! Affaire à suivre donc.

@bientôt

Isolation, pare vapeur et gazon !

Isolation en laine de bois

Suite à la mise hors d’air de notre maison à toit plat, l’équipe Boillod a de suite commencée à poser la laine de bois dans les murs, le plafond de l’étage et les murs de refends. En visitant le chantier, j’ai fait remonter un souci sur la laine de bois qui était posée. En effet, nous avions demandé de la sylvactis 55 fx avec un lambda de 0.036 et c’est de la steico flex qui était mise en oeuvre (lambda de 0.038). Ainsi, on se retrouvait avec une isolation théorique un peu moins bonne (notamment un R de 4.7 au lieu de 5). Petit cafouillage mais nous resterons tout de même sur cette steico qui a l’avantage d’être certifiée ACERMI contrairement à l’Actis. Ainsi, nous sommes sûr de la qualité et nous allons devoir signer un avenant au contrat pour que tout soit ok entre nous et le constructeur. Ainsi, une laine de 180 mm est posée dans les murs, 100 mm dans les murs de refends et 200 mm dans les plafonds. Sur le toit, cette isolation est complétée par les 100 mm de polyuréthane sur les solives du toit. Ainsi, nous sommes proche d’un R de 10 sur le toit. Étant donné que c’est le toit qui perd beaucoup de chaleur, il est nécessaire de sur-isoler.

Caractéristiques de la laine de bois steico flex

DSC_0101

Laine de bois dans les murs

P1080130

Laine de bois steico flex 200 sur le plafond

P1080139

Comme vous le remarquez, nous avons opté pour la laine de bois car il s’agit d’un matériau écologique et renouvelable. Nous ne voulions pas de laine de roche ou de verre pour les doutes sur la santé que ces laines apportent. En outre, la laine de bois possède un avantage certain sur les laines. Cet avantage se nomme « déphasage ». Sous ce terme barbare se cache la durée que met la chaleur à traverser le matériau et en découle le confort d’été. En effet, l’idée est de réduire la vitesse de pénétration de la chaleur pour que cette dernière arrive tard en journée, lorsqu’il fait assez frais pour pouvoir ouvrir les fenêtres. Et dans ce domaine la laine de bois est très performante ! A noter que nous utiliserons également de la laine de bois pour les cloisons placo.

Un peu de ouate de cellulose ?

Pour compléter la laine de bois dans des zones peu accessibles, il a été décidé d’insuffler un peu de ouate pour remplir les caissons des acrotères et ainsi dépasser la hauteur du polyuréthane du toit. Ainsi, ce pont thermique a été supprimé et nous devrions être au chaud durant les hivers les plus rigoureux! La machine à insuffler la ouate NR GAIA a permis de faire ça rapidement après une découpe en crois du pare vapeur.

Machine à insuffler la ouate de cellulose

P1080161

Les trous pour insuffler la ouate dans les acrotères

P1080138

Caractéristiques de la ouate nr gaia

P1080164

La ouate (du papier recylé)

P1080171

Pare vapeur troué et rebouché par du scotch spécifique après remplissage de ouate

P1080185

Place au pare vapeur

Suite à la pose de la laine de bois, l’équipe s’est mise à poser le pare vapeur pour que la maison soit la plus étanche possible. Il s’agit d’un tissu qui étanchéifie la maison tout en laissant passer la vapeur pour l’évacuer à l’extérieur. Ici, la pose du produit Aerovap SD 18M permet cette étanchéitié. C’est un travail qui demande du temps et de la minutie car il faut scotcher tous les morceaux. Lundi, un premier test d’étanchéité sera effectué par l’équipe Boillod pour détecter les fuites et les corriger. Pour détecter ces dernières, la maison sera mise en surpression et en dépression et de la fumée mettra en avant les problèmes. Du travail de qualité, rien à dire !

Pare vapeur Aerovap d 18m

P1080124

Le pare vapeur emballe notre maison

P1080184

Étanchéité du conduit de fumée

P1080189

Gazon : le combat du motoculteur face à la terre

Voyant que le beau temps n’allait pas durer, j’ai loué un petit motoculteur pour commencer la mise en place du gazon. En ce jour de printemps et sous le soleil, j’ai pas mal lutté contre notre terre qui avait durcie et formée une croute épaisse. Après une journée de travail, le résultat est quand même là et la pluie du week-end devrait faire germer la belle.

Le motoculteur rebondit sur la terre

P1080157

Premier gros morceau de fait côté jardin

P1080174

               Autre secteur terminé (semé, roulé)

P1080193

La plaque « Boillod Construction » est apparue (nous avions donné notre accord et en plus elle est belle 🙂 )

P1080166